Avertir le modérateur

pour quoi faire

  • Louis Michel "Big Loulou" à Bangui, pour quoi faire ?

    Louis Michel "Big Loulou" à Bangui, pour quoi faire ?

    Nommé cette semaine par Abdou Diouf envoyé spécial de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en Centrafrique, Louis Michel "Big Loulou" est attendu samedi 30 mars à Bangui afin d'y conduire une mission d’information de cinq jours.

    Louis Michel "Big Loulou" à Bangui, pourquoi faire ?

    En Afrique, partout où il foule ses pieds, Louis Michel "Big Loulou", il laisse la poisse, son mauvais œil le poursuit partout. Il n'a jamais apporté aucune solution aux problèmes africains, il ramène plutôt des problèmes. Léopoldien, Louis Michel se comporte en néo-colonialiste en terres africaines. Il est plutôt un embrouilleur que autre chose pour l'Afrique

    En République démocratique du Congo, les élections de 2006 sont surnommés par des congolais : "Élections Louis Michel". Les kits électoraux de la société belge Zetes et les fraudes électorales qui ont émaillé ces fameuses élections font douter de la bonne foi de l'ancien patron de la diplomatie belge. Placé Joseph Kabila à la trône du Congo telle était l'objectif de Louis Michel, les multinationales et la mafia internationale. Le mépris pour tout un peuple qui recherche encore sa souveraineté et son indépendance.

    De 2003-2006, Louis Michel s'est rendu à Kinshasa plus d'une quarantaine à Kinshasa, afin d'imposer sa vision des choses aux Institutions de la transition issue du dialogue Intercongolais de Sun City. Il a fait rédiger la Constitution pour le Congo sans les Congolais à l'université de Liège.

    Seuls deux Belges d'origine congolaise: Evariste Boshab, pseudo-professeur et Bob Kazadi Kabamba, garçon de course de "Big Loulou" y avaient été cooptés. Louis Michel a convaincu Olivier Kamitatu alors Président du parlement de transition de corrompre les députés de transition avec des espèces sonnantes et trébuchantes, et des Jeeps X-trail afin de voter la fameuse Constitution que les Congolais n'ont jamais lu. Prenant des Congolais pour de cancres, Louis Michel a contribué à la tricherie et hold-up électoral pour imposer son poulain Joseph Kabila à la tête de la République démocratique du Congo.

    Depuis ses bévues au Congo, "Big Loulou" rase les murs et si par un pur hasard il croise des congolais de l'étranger, il change de trottoir.

    Au Togo, où les mêmes kits électoraux de Zetes ont été utilisés, c'est Faure Eyadema qui a fraudé les élections.

    François Bozizé est arrivé au pouvoir par un coup d'Etat contre Ange-Felix Patassé. Après 10 ans de pouvoir injuste et répressif, qu'il soit chassé de la même manière qu'il était arrivé au pouvoir à qui la faute ?

    Il est étonnant que l'OIF qui ne s'est jamais préoccupé de la situation des centrafricains, puisse se préoccuper d'un Président de la République qui a fui les rebelles Séléka. Et Louis Michel dans tout ça ? Il va en villégiature à Bangui. "Big Loulou" qui est incapable de trouver des solutions à sa petite Belgique va en trouver pour les Centrafricains ? Faut pas rêver. D'après le communique de l'OIF, durant sa mission en Rca, Louis Michel prendra contact avec le Premier ministre, Nicolas Tiangaye, les autorités de fait, les acteurs politiques, la société civile ainsi que les partenaires internationaux présents sur place. Il rencontrera également les chefs d’Etat de la sous-région impliqués dans la gestion de la crise centrafricaine.

    L’objectif de cette mission, selon l’Oif, est de recueillir les informations pertinentes pour le Secrétaire général et les instances de la Francophonie suite aux évènements survenus à Bangui le 24 mars dernier, dans la perspective de la session extraordinaire du Conseil permanent de la Francophonie qui statuera, dans les meilleurs délais, sur la situation en Rca.

    Conformément aux dispositions des Déclarations de Bamako et de Saint-Boniface, l’Oif poursuit son soutien au rétablissement de la paix et de la démocratie en République centrafricaine, notamment dans le cadre de la mise en œuvre des Accords de Libreville signés le 11 janvier 2013.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu