Avertir le modérateur

freddy mulongo

  • RSF exige la libération immédiate des journalistes arrêtés au Burundi

    RSF exige la libération immédiate des journalistes arrêtés au Burundi

    Dix sept personnes ont été arrêtées jeudi soir à Bujumbura, parmi lesquelles Jean-Philippe Rémy, correspondant en Afrique du quotidien français Le Monde, et le photo reporter freelance britannique Philip Moore. Reporters sans frontières (RSF) condamne sans réserve cette atteinte à la liberté d’informer et exige la libération immédiate des deux journalistes.

    Le troisième mandat usurpé par Pierre Nkurunziza une catastrophe pour le Burundi

    Le Burundi s’enfonce encore un peu plus dans la répression de l’information. Alors que le pays est en proie à un chaos grandissant et que l’ONU craint un génocide, l’arrestation de deux journalistes est un nouveau coup porté à la liberté de la presse. Jean-Philippe Rémy, correspondant du Monde en Afrique, et Philip Moore, reporter freelance britannique, sont détenus dans un lieu encore inconnu. Reporters sans frontières (RSF) demande au président Nkurunziza et aux autorités burundaises de mettre fin à cette détention au plus vite et de se conformer aux obligations qui leur sont fixées par le droit international.

    Le troisième mandat usurpé par Pierre Nkurunziza une catastrophe pour le Burundi

    “Etant donné les fortes tensions que connaît le Burundi, et les craintes exprimées par l’ONU qu’un génocide n’y soit perpétré, le journalisme peut jouer un rôle de pacification essentiel, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. La vérification de l’information est un rempart contre les rumeurs haineuses, nécessaire pour connaître la réalité du pays. La présence de la presse étrangère est d’autant plus cruciale que les journalistes burundais sont largement partis en exil et que ceux qui sont restés sont empêchés de travailler. RSF demande au gouvernement burundais de se conformer à la résolution 2222 sur la protection des journalistes dans les zones de conflit, adoptée le 27 mai dernier par le Conseil de sécurité de l’ONU.”

    Le troisième mandat usurpé par Pierre Nkurunziza une catastrophe pour le Burundi

     

    Les journalistes étrangers sont dans le viseur du président burundais Nkurunziza et de son gouvernement. Dernière cible en date, la journaliste de Radio France internationale (RFI), Sonia Rolley. Le ministère de la sécurité publique lui avait reproché, dans un communiqué publié le 4 janvier 2015, ses "traditionnels reportages de malédiction" et la publication "de fausses informations incendiaires" et de faux témoignages en concluant par une menace à peine voilée, prédisant que “les services habilités prendront les mesures nécessaires à l’encontre de l’action perturbatrice de cette journaliste".

     

    La plupart des médias indépendants, notamment les radios, ont été contraints de fermer ces derniers mois et de nombreux journalistes, cibles de menaces ou d'attaques, ont dû fuir ou vivent dans la clandestinité. Le Burundi occupait encore la 145ème place au Classement 2015 de la liberté de la presse établi par RSF. Avec la fermeture arbitraire des médias et la persécution des journalistes depuis le début de la crise de 2015, il est peu probable que le pays maintienne cette position dans le Classement 2016.
  • Paris: Manuel Valls, Anne Hildago, Roger Cukierman, Yitzak Herzog, Aliza Bin Noun rendent hommage à Itzak Rabin

    Paris: Manuel Valls, Anne Hildago, Roger Cukierman, Yitzak Herzog, Aliza Bin Noun rendent hommage à Itzak Rabin

    Itzak Rabin, commémoration du 20ème anniversaire de son assassinat à l'hôtel de ville de Paris. Photo Réveil FM international

    Manuel Valls, Premier ministre, Anne Hildago, Maire de Paris, Roger Cukierman, président du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (Crif), Yitzak Herzog, chef de l'opposition israélienne,Aliza Bin Noun, ambassadeur d'Israël en France, ont pris la parole lors d'une cérémonie d'hommage à Itzhak Rabin organisée à l'Hôtel de ville, le 25 janvier 2016. L'ancien Premier ministre israélien, Prix Nobel de la Paix après la signature des accords d’Oslo, a été assassiné le 4 novembre 1995 par un étudiant juif d’extrême droite lors d’une manifestation pour la paix à Tel Aviv.

     

    Hommage à Itzak Rabin: l'arrivée de Manuel Valls, Premier ministre à l'hôtel de ville de Paris. Photo Réveil FM International

    Hommage à Itzak Rabin: l'arrivée de Manuel Valls, Premier ministre à l'hôtel de ville de Paris. Photo Réveil FM International

    Hommage à Itzak Rabin: l'arrivée de Manuel Valls, Premier ministre à l'hôtel de ville de Paris. Photo Réveil FM International

    Hommage à Itzak Rabin: une partie de l'assistance. Photo Réveil FM International

  • Interview exclusive de l'ex-général serbe-Bosnien Jovan Divjak par Freddy Mulongo à Sarajevo dans le Balkan !

    Interview exclusive de l'ex-général serbe-Bosnien Jovan Divjak par Freddy Mulongo à Sarajevo dans le Balkan !

    Sarajevo, 15 janvier, l'ex-Général Jovan Divjak. Photo Réveil FM International

    Décoré légion d'honneur en 2001 par le Président Jacques Chirac, pour "son sens civique, son réfus des préjugés et de la discrimination éthnique", l'ex-général Jovan Divjak est légion d'honneur, sa réputation est sans frontières. Durant trois heures, il a reçu dans son bureau au siège de sa fondation "l'éducation construit la Bosnie-Herzégovine", destinée à venir en aide aux enfants victimes de la guerre. Agé de 76 ans, l'ex-général Jovan Divjak est celui qui avait assuré la défense de Sarajevo assiégée de 1992-1996.

    Beaucoup a été dit sur la « balkanisation » de l’Afrique, à savoir le morcellement territorial du continent à partir de la conférence de Berlin (1884-1885), dont les Etats indépendants ont hérité les frontières. Au sens politique, il veut dire morceler politiquement un pays, un territoire ou un empire. D'où parle-t-on de la balkanisation de l'Afrique ou du Congo. Au sens figuré, balkaniser signifie émietter, éclater, atomiser une chose quelconque. La balkanisation de la RDC est donc vue ici comme un processus, une démarche ou encore comme une chose, une réalité aujourd'hui en mouvement après avoir été conçue depuis une certaine époque bien déterminée. Il y a balkanisation géopolitique quand une partie d'un territoire ou d'un Etat est démembrée de celui-ci et passe sous le contrôle politico-administratif d'un autre Etat.

    Sarajevo, 15 janvier, l'ex-général Jovan Divjak et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

    La ruée des populations rwandaises vers le Nord-Kivu et le Sud-Kivu procède des velléités du Rwanda de pratiquer cette forme de balkanisation tout en étant soutenu par des mafieux. Elle est géo-économique lorsqu'une partie d'un territoire ou d'un Etat, sans être démembrée de ce dernier, est économiquement exploitée par un autre Etat, d'autres Etats, une entité étrangère ou des entités étrangères.

     

    Sarajevo, 15 janvier, l'ex-général Jovan Divjak et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

    La Yougoslavie n'existe plus ! Pour éviter la balkanisation de la République démocratique du Congo, il faut taire des divisions puériles qui creusent des crevasses entre les congolais. La victoire sera toujours du côté des Résistants-Patriotes-Combattants face aux corrompus ventripotents et profito-situationnistes dont les tubes digestives insatiables sont plus importantes que le reste. Seul un leadership collectif vigilant peut encore sauver le Congo.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu