Avertir le modérateur

bintu mulongo

  • Bintu Mulongo, présidente de l'AFAS s'est occupée des aoûtiens à Nanterre !

    Bintu Mulongo, présidente de l'AFAS s'est occupée des aoûtiens à Nanterre !

    Comme des fourmis qui travaillent tout l'été pendant que les cigales chantent, Bintu Mulongo de l'AFAS et ses partenaires se sont attelés à s'occuper des jeunes en vacances au mois d'août à la maison du chemin de l'île à Nanterre dans les Hauts-de-Seine. Le thème: «Faire de l’Emploi une Réalité et l’Espoir pour l’Avenir» a été débattu durant trois samedis successifs les 10, 17 et 24 Août 2013, pour affiner une campagne de la Communication Sociale et Solidaire des Porteurs de projets, Associations, TPE, PME, Artistes,Artisans et Créateurs innovants.

    Bintu Mulongo, présidente de l'AFAS. Photo Réveil FM

    Occuper l'espace de la Maison du Chemin-de-l'Ile pour permettre aux jeunes talentueux d'exprimer librement leur talent et ceux qui croient n'avoir aucun talent de se découvrir, il fallait y penser mais surtout le réaliser. L'initiative est à louer surtout en plein période caniculaire où Paris et ses banlieues se vident. Les juillettistes sont moins nombreux que les aoûtiens pour les vacances. Assurer une présence, s'occuper des juillettistes qui sont rentrés plutôt et des aoûtiens dont certains ne sont pas partis, c'est ce que Bintu Mulongo présidente de l'AFAS et ses partenaires dont des jeunes universitaires de Paris Descartes ont décidé de faire dans un programme Pas'Echo-Diligence "Faire de l'Emploi une Réalité et l'Espoir de l'Avenir".

    Bintu Mulongo (à droite) et Mama Annie. Photo Réveil FM

    Shoming Bouboul Akwel, un artiste engagé

    Shoming Bouboul Akwel, un artiste engagé. Photo Réveil FM

    Très engagé pour défendre la cause du Congo à travers sa musique et ses chansons, Shoming Boubol Akwel est un partenaire privilégie de l'Action des Femmes Africaines Solidaires pour le Développement (AFAS). Ni grosse tête, ni caprice de stars, Shoming qui est un des fondateurs du groupe de world music: Okwess. Il a interprété plusieurs de ses chansons dont Kinshasa Epeli moto !

    Des jeunes occupent l'espace de la Maison du Chemin-de-l'Ile

    Le jeune Elie s'est occupé de la logistique: prise des photos, accès de l'internet, arrangement de la salle...

    Prisca et ses copines se sont occupées de servir la boisson et à manger aux invités.

    Le direct de Nota Musical

    Les trois samedis 10, 17 et 24 août 2013, tous les manifestations ont été couvertes et diffusées en direct sur les réseaux sociaux par Nota Musical.

    Alexandre Bellance de Nota Musical. Photo Réveil FM

     

    Hommage aux victimes de l'esclavage

    Nanterre, Maison du Chemin-de-l'île, samedi 18 mai 2013. George Pau-Langevin, Patrick Jarry et Victorin Lurel (de gauche à droite) ont dévoilé la plaque mémorielle.

    « Crime contre l'humanité, l'esclavage et ses conséquences ne doivent jamais être oubliés. » Dévoilée samedi à la Maison du Chemin-de-l'île, à Nanterre, la plaque honorant la mémoire des victimes de l'esclavage - aboli le 27 avril 1848 - porte cette inscription suivie de celle-ci : « Pour accompagner la mémoire des générations nouvelles, les Nanterriens se souviennent ».

    Le maire de la ville, Patrick Jarry (Gauche citoyenne) l'a inaugurée avec le Collectif des associations Devoirs de mémoire, et aux côtés des ministres de l'Outre-mer et de la Réussite éducative, Victorin Lurel et George Pau-Langevin, qui ont fait le déplacement pour cette quatrième commémoration organisée à Nanterre. Une double visite ministérielle en présence du sénateur André Gattolin (EELV) qui a manifestement réjoui les habitants, massés devant la Maison du Chemin-de-l'île, situé au cœur du quartier du même nom. Dès son arrivée, Victorin Lurel a chaleureusement salué la population lors d'un bain de foule. « On est content de vous voir ici », lançait une quadragénaire en tenue antillaise, sourire aux lèvres. Avant le dépôt de gerbes, encadré de George Pau-Langevin et Victorin Lurel, Patrick Jarry a tiré le tissu bleu-blanc-rouge pour dévoiler la plaque sur laquelle figure aussi une citation de Toussaint Louverture, « général révolutionnaire », rappelait le maire dans son allocution, nourrie d'un rappel historique pour expliquer l'hommage rendu également à celui qui a mené la première rébellion d'esclaves à Saint-Domingue. Et pour que l'on « n'oublie pas que la République est née avec l'abolition de l'esclavage ». Né esclave en 1743, Toussaint Louverture eut « la chance » de recevoir une éducation de son « maître », devint à son tour propriétaire d'une exploitation de canne à sucre jusqu'à posséder lui-même une dizaine d'esclaves. Avant de lever une petite armée pour mener la première rébellion. C'est ainsi que fut aboli l'esclavage une première fois, en 1793. Napoléon Bonaparte a repris leur liberté à ceux qui l'avaient conquise, en 1802. Jusqu'à l'abolition de 1848. Et la reconnaisse de l'esclavage comme « un crime contre l'humanité » en 2001, ajoute le maire.

    George Pau-Langevin et Victorin Lurel, tous deux d'origine antillaise, se sont également exprimés devant la bonne centaine d'habitants du quartier présente pour cette « manifestation simple, conviviale, mais profonde », selon le mot de la ministre de la Réussite éducative. Punch, concerts et lectures de poème ont suivi la cérémonie officielle dans ce quartier du Chemin-de-l'île, qui incarne l'âme de cette « ville mosaïque » qu'est Nanterre, « bâtie par les migrants », rappelait Patrick Jarry.

     

    La Maison du Chemin-de-l’Ile a été imaginée comme un lieu de rencontres et de brassage des diverses populations du quartier, des plus jeunes aux plus âgés. Une véritable maison ouverte à tous, avec des activités spécifiques selon les âges. La maison du Chemin-de-l’Ile inaugurée le 6 juin 2009 est aussi un projet HQE (Haute Qualité Environnementale), conçue pour minimiser les nuisances, le gaspillage et la pollution. Elle contient de nombreux dispositifs écologiques : chaudière à bois, puits canadiens, ventilation double flux, façades légères en pin douglas sur-isolées, menuiseries intérieures en chêne indigène, toiture végétalisée, conservation des arbres existants.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu