Avertir le modérateur

bastion de la résistance

  • Zurich: La résistance congolaise a un "Parlement" et " L'imperium" !

    Zurich: La résistance congolaise a un "Parlement" et " L'imperium" !

    Malgré l'usurpation et le hold-up de Joseph kabila, Etienne Tshisekedi, le président élu de la démocratique du Congo peut se réjouir. A Zurich, les Résistants-Patriotes-Combattants Congolais ont un "Parlement", lieu de débats et dialogue uniquement entre Congolais qu'ils ont institué. Le Parlement congolais est situé au Terminus du tram 17, la maison bleue l'abrite et deux drapeaux de la République démocratique du Congo flottent en permanence. Démocratiquement, avec vote à l'appui, les infiltrés Joséphistes ont été dbarqués de l'Association des Congolais de Zurich (ACOZ) dont la majorité a donné sa voix à Jean-Claude Kalala Muayika, le Secrétaire général revient à Bienvenu Silulundi, Achille Ibula est trèsorier. A Zurich, les Réistants-Patriotes-Combattants ont l'imperium. En 1985, Bienvenu Silulundi était troisième sur la liste du Tout-Puissant le Maréchal Mobutu avait transmis à la police suisse pour être rapatrié au Zaïre. Ni Mobutu ni la police n'ont jamais réussi à l'expatrier. Les Résistants-Patritotes-Combattants de Zurich ont plusieurs atouts à leurs compteurs: Ils ont entre 30 et 25 ans de résidence en Suisse, ils travaillent dans de grandes entreprises Zurichoises et gagnent bien leurs vies, ils sont pères de famille modèle, ils sont des citoyens respectables et bien introduits dans les instutitions zurichoises, ils sont connus et appréciés dans leur canton. Mais ils deviennent des irréductibles et téméraires pour le Congo, leur pays d'origine. Et clament tout haut qu'ils ne lâcheront rien, tant que la République démocratique du Congo demeurera une dictature totalitaire. Une chose est claire, les Résistants-Patriotes-Combattants de Zurich ne se battent pas pour un positionnement quelconque, ni pour se retrouver à la mangeoire mais ils se battent pour la mère-patrie le Congo qui est en coma donc en soins intensifs et elle a besoin de tous ses enfants à son chèvet pour qu'elle ne meure pas. Zurich est devenu le bastion de la résistance congolaise en Suisse.

    Zurich-Oeikon, Jean-Claude Kalala, Chris Lelo, Jean Marie Buangela, Bienvenu Silulundi, Toni Lelo, Flory, Toko Skill, Achille Ibula, Michel Musapu. Photo Réveil FM

    Zurich est le bastion de la résistance congolaise avec ses irréductibles téméraires contre le régime dictaatorial de Joseph kabila. Photo Réveil FM

    Avec son accord, nous avions pris la résolution de suivre jean-Claude kalala Muayika, président du Collectif des Congolais de Suisse et président de l'Association des Congolais de Zurich. Voici ce que nous avons découvert: Jean-Claude Kalala est un homme de foi. L'ancien président des Etudiants Zaïrois de Fribourg demeure tres actif dans son Eglise catholique romaine. A Zurich, il est le président de la chorale africaine de la Sainte Famille qui a douze-ans d'existence. Une messe jubilaire de la chorale a été célébrée pour ses 10 ans, 12 septembre 2010. Très engagé dans le laïcat, Jean Claude Kalala Muayika est très apprécié par les pêtres de sa paroisse et son Evêque.

    Jean-Claude Muayika, président de la Chorale Africaine Sainte Famille de Zurich. Photo Réveil FM

    Jean-Claude Kalala Muayika en répétion avec des choristes de la Chorale Sainte Famille de Zurich. Photo Réveil FM

    En suisse on ne lésine sur les moyens...Si on peut trnsmuter un bâtiment, que dire de Joseph Kabila !

    Jean-Claude Kalala Muayika m'a amené à Oeikon devant un bâtiment en briques jaunes, il m’avait expliqué que celui-ci devait être déplacé de quelques mètres pour ajouter de nouvelles voies. Ce déplacement, préparé depuis des mois, a eu il y a quelques jours !

    Oeikon, Jean-Claude Kalala Muayika devant la pancarte attestant la transmutation de Gleis 9. Photo Réveil FM

    Le Gleis 9 déplacé de 60 mètres de son emplacement initial. Photo Réveil FM

    Le bâtiment est un vestige de la fabrique d’outils et de machines d’Oerlikon fondée en 1876. Situé au bord des voies de la gare d’Oerlikon, il est extrêmement visible et devient un emblème du quartier. Connu sous le nom de "Gleis 9" (Quai 9), l’ancien siège administratif de la Maschinenfabrik Oerlikon (MFO) héberge aujourd’hui un restaurant et quelques locataires. Quand il a été question d’agrandir la gare, le Gleis 9 a été menacé. C’est une action de parlementaires et de riverains qui a permis sa préservation. L’immeuble de 80 mètres de long, de 12 mètres de large et d’un poids de 5600 tonnes sera déplacé. C’est une 1ère en Europe ! Le 22 mai dernier, une foule était amassée pour voir le spectacle. L’événement a même été diffusé en direct sur la chaîne suisse SF Zwei. Il n’y avait pourtant rien de spectaculaire. Il aura en effet fallu pas moins de 19 heures pour déplacer le bâtiment de 60 mètres. Pour vous épargner de longues heures de visionnage, voici l’action en accéléré :

    Le bâtiment repose sur des poutres en acier comprenant 500 roues. Il avance sur des rails à l’aide de quatre presses hydrauliques d’une capacité de poussée de 60 tonnes, dont deux positionnées à l’extérieur pour corriger la direction. Son transfert se fait par étapes, car les presses doivent être repositionnées tous les 1,5 mètres. La stabilité de l’édifice et des 300 tonnes de barres d’acier est constamment vérifiée à l’aide d’ordinateurs.

    Video vom 23.05.2012, 15:12

    Le bâtiment repose sur des poutres en acier comprenant 500 roues. Il avance sur des rails à l’aide de quatre presses hydrauliques d’une capacité de poussée de 60 tonnes, dont deux positionnées à l’extérieur pour corriger la direction. Son transfert se fait par étapes, car les presses doivent être repositionnées tous les 1,5 mètres. La stabilité de l’édifice et des 300 tonnes de barres d’acier est constamment vérifiée à l’aide d’ordinateurs.

    Video vom 23.05.2012, 07:40

     

    Voilà un sauvetage réussi pour ce bâtiment. Dernier témoignage de l’industrie du XIXe siècle à Oerlikon, son décalage aura tout de même coûté la bagatelle de 12 millions de CHF…

    Radio LoRa, la voix des immigrés en vingt langues !

    Située dans l'ancien quartier industriel de Zurich, le Kreis 5, radio LoRa est aussi colorée que ses locaux.

    La plus ancienne radio communautaire pour étrangers de Suisse a ses locaux au centre de Zurich. Elle produit des émissions dans plus de 20 langues. Un moyen pour de nombreux immigrés de préserver leurs racines et de se faire aider dans leur parcours d'intégration. Dans le bâtiment bleu ciel aux façades parsemées de personnages façon bande dessinée, c'est l'effervescence. Situés dans l'ancien quartier industriel de Zurich, le Kreis 5, les locaux de radio LoRa comptent seulement deux studios.

    La Radio LoRa n'a pas hésité d'interpeller la police et les autorités zurichoises lors de l'arrestation de Taty Tshisuaka Kabeya et Justin Manyanga Tshisua Bantou, victimes de l'oppression mais aussi de Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga. Malgré la pluie qui s'abattait sur Zurich, Jean-Claude Kalala s'est toujours déplacé pour s'enquérir de la situation de nos compatriotes injusteent interpellés. Depuis l'arrestation puis la libération de Taty et Justin, la Radio LoRa ne se tait plus ! Lorsque nous avions accompagné Jean-Claude kalala, il avait droit à 2 heures d'émission sur la République démocratique du Congo.

    Jean-Claude Muayika, Thomas et Daniela Schicker dans le studio de la Radio LoRa. Photo Réveil FM

    Zurich, Thomas et Daniela Schicker devant la Radio LoRa. Photo Réveil FM

    Radio LoRa, des origines alternatives !

    Née avec les mouvements de jeunes, imprégnée de la contreculture en vogue dans les années 1970, radio LoRa a d'abord diffusé des émissions pirates destinées à la scène alternative. Ce n'est qu'en 1983 qu'elle a reçu une autorisation officielle d'émettre.«Nous diffusons des contenus qui constituent une alternative par rapport à ce qu'on trouve dans les médias habituels. Alternative en termes de langues d'abord, puisque nous émettons en 20 idiomes différents, et aussi en termes de culture et de musique».Comme dans beaucoup d'autres radios communautaires, le budget est serré. Radio LoRa fonctionne grâce à des cotisations. Mais près de la moitié du financement provient de l'Office fédéral de la communication (Ofcom), qui prend en compte la diversité linguistique des programmes. Au total, quelque 300 volontaires contribuent à l'élaboration de la centaine d'heures d'émissions. La participation des femmes est particulièrement encouragée. Pour l'équipe permanente chargée de gérer la radio, voir coexister autant de personnes de culture et de provenance différentes est parfois un défi. Mais on ne s'y ennuie jamais. A l'étranger, radio LoRa, qui peut être captée via Internet, compte aussi des auditeurs qui sont à la recherche d'une vision différente et qui ne trouvent pas leur compte dans les versions officielles.

    Retour au Parlement !

    Il faisait tellement beau dehors que les parlementaires de Zurich ont préféré se réunir hors de la maison bleue, pour préparer la journée du 30 juin.

    Jean Claude kalala a pu amené sa fille tandis que Jean-Marie Buangela, cadre à Sunrise et président de l'Apareco Zurich est arrivé avec son chien. Photo Réveil FM

    Après une heure de réunion, nous nous sommes quittés dans la bonne humeur. Photo Réveil FM

     

    Les Vuvuzélateurs, prédateurs, tortionnaires, pillards Joséphistes qui pour justifier leurs forfaits et turpitudes s'attaquent aux Congolais de l'Etranger les qualifiant de "Voyous" doivent réflechir mille fois. Les Résistants-Patriotes-Combattants Congolais sont dans la majorité de gens bardés des diplômes qui savent ce qu'ils veulent et ne sont pas prêts à accepter l'inacceptable. Le Congo, la mère patrie appartient à tous les Congolais, il n'est le Ligablo de personne. Pas même des usurpateurs au pouvoir actuellement à Kinshasa, qui règnent par défi.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu