Avertir le modérateur

bal des criminels-hypocrites

  • Sommet de Kampala : Bal des criminels-hypocrites !

    Sommet de Kampala : Bal des criminels-hypocrites !

    C'est depuis 1996 que la République démocratique est victime d'agression-invasion Ougando-Burundo-Rwandaise. Avec plus de 8 millions de morts congolais, le Congo vit un génocide ! Pour contourner les nombreux rapports qui pointent du doigt le soutien du Rwanda au pseudo mouvement rebelle M23, succursale du CNDP des Seigneurs de Guerre Laurent Nkundabatwaré, Bosco Ntanganda recherché par la Cour Pénale Internationale, un mini sommet des pays de l'Afrique centrale que des roublards appellent malicieusement pays des Grands Lacs à travers la CIRGL (Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs). Si Edouardo Dos Santos de l'Angola et Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville ont séché le sommet de Kampala, le mardi dernier, les présidents-pyromanes: Yoweri Museveni de l'Ouganda, Paul Kagamé du Rwanda et "Joseph Kabila" pour la République démocratique du Congo étaient présents. Objectif : trouver une solution pacifique à la crise sévissant au Nord-Kivu depuis le mois de mars dernier, en mettant sur pied une « force neutre » pour éradiquer les groupes rebelles - Mouvement du 23 mars (M23) et Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) - opérant dans le Nord Kivu. S'exprimant en Kinyarwanda et en anglais, les Frères Daltons de l'Empire Hima Tutsi se sont donnés à cœur joie de leurs retrouvailles contre le Congo pour mieux le déstabiliser. N'en déplaisent aux laudateurs, applaudisseurs et thuriféraires de Kinshasa, cette photo parle d'elle-même. Une chose paraît sûre : en dépit de la "guerre" qui se déroule au Nord Kivu et des accusations portées contre les dirigeants rwandais par l'ONU, les Ong des droits de l'homme, l’entente cordiale continue à régner entre Paul Kagame et "Joseph Kabila". Les deux hommes sont en réalité des complices sur les massacres, tueries et viols dont sont victimes des congolais, à l'est de la République démocratique du Congo.

    Kampala, le 7 août 2012: Paul Kagame du Rwanda, Jakaya Kikwete de la Tanzanie, Yoweri Museveni de l'Ouganda et "Joseph Kabila".

    Pour légitimer son hold-up électoral Joseph Kabila et sa bande misent sur le Sommet de la Francophonie à Kinshasa. Et pourtant à Kampala, lorsque le journaliste pose ses questions à la délégation congolaise, tout le monde répond en anglais.


    UN, Great Lakes Region sign peace pact par presstv

     



    UN, Great Lakes Region sign peace pact par presstv

    Aucune personne censée ne peut accorder le moindre crédit à ces trois sorciers, vampires, criminels: Paul Kagame, Yoweri Museveni et "Joseph Kabila".

    Paul Kagamé, l'Hitler Africain pour ses crimes poursuit sa stratégie du « Talk and Fight » qu’il a pratiqué, dans les années 80, au côté de Yoweri Musévéni. Cela fait maintenant 22 ans qu’il l’applique avec comme résultat : Quatre Présidents africains assassinés, une douzaine de dignitaires des Eglises exécutés, des dizaines de journalistes, d’avocats et de membres d’ONG persécutés, des centaines d’opposants « disparus », des milliers de réfugiés rwandais de par le monde et 6 millions de morts anonymes. Et pendant ce temps-là, le principe fondateur des « libéralismes premiers » qui voulait que « si le Gouvernement n’a plus la confiance du Peuple, il faut changer le Peuple » est « upgradé » à la sauce « sans frontière ». Paul Kagamé a des visées sur le Congo, Joseph Kabila est un cheval de troie et malgré la main basse sur les minerais de la RDC, Paul Kagamé peine à arriver à ses fins.

    Et Quel crédit accorder aux discours des "élus-nommés" de la République démocratique du Congo ? Avec un gouvernement qui ne fonctionne qu’au fric et à la corruption 40% et qui n’ a que faire de son propre peuple. Le Congo est l'un des pays les plus riches du monde, plongé dans la misère par la vampirisation de ses « Pseudo-élites arrivistes et parvenus » qui sont corrompues jusqu’à la moelle épinière. C’est pourri en haut… et la pourriture par contagion se propage jusqu’à la base. Et cela pour les plus grands profits des lobbys occidentaux qui sont devenus des spécialistes dans les navigations pestilentielles.

    On a du mal à comprendre la "sérénité souriante" qu’affiche le Président "mal élu" congolais face au chef de l’Etat qui soutient les assaillants. Et ce, au moment où plusieurs localités de la République démocratique du Congo se trouvent sous le contrôle du Rwanda et que des milliers des congolais déplacés sont livrés aux intempéries, ils sont réfugiés dans leur propre pays.

    Ne pas croire que "Joseph kabila" travaille contre le Congo est une lapalissade !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu