Avertir le modérateur

au coeur de loges de divas à moulins dans l'allier en auvergne

  • Au coeur de loges de Divas à Moulins dans l'Allier en Auvergne !

    Au coeur de loges de Divas à Moulins dans l'Allier en Auvergne !

    A Réveil FM International nous refusons la ghettoïsation mentale ! Nous sommes curieux et nous apprenons pour mieux informer. Et Paris n'est pas la France, lorsqu'on est un passionné de la culture, on peut découvrir plein des choses en provinces. Il y a deux ans, nous avions assisté à une exposition au Centre National du Costume de Scène de Moulins, qui avait présenté les plus belles robes des divas: "Vestiaire de Divas". Nous avions eu plein la vue ! Une exposition d'une centaine de costumes portés par des femmes qualifiées par les Italiens. A Moulins, en Auvergne, le Centre National de Costume de scène avait rendu hommage à la figure de cette prima donna parée d'une aura magnétique, exerçant une fascination sur les publics, qu'est la Diva !

    L'entrée de l'exposition "Vestiaire de Divas" à Moulins en Auvergne. Photo Réveil FM.

    A l'origine pour les Romains, puis pour les italiens, la diva, est une "déesse". A l'aube du XIXè siècle, elle descend sur terre sous les traits d'une cantatrice dont le talent, la virtuosité et la personnalité forment un cocktail détonnant qui nourrit un succès et une popularité sans pareil. Son public va bien au-delà du cercle des amateurs, et lui voue un culte passionné. Et ce n'est pas un hasard si la "Diva ex machina" apparait sur la scène lyrique à l'heure du déclin du chanteur masculin, le castrat, aussi appelé "divo", adulé jusqu'alors par toutes les cours européennes.

    De somptueuses tenues. Photo Réveil FM

    Fortes de l'intense ferveur et de l'engouement délirant de leur public, les divas ne cessent de se démarquer. Sur scène, elles imposent leurs choix artistiques: rôles, rythmes et tempi, partenaires, mises en scène, et bien sûr costumes.

    Nature de feu et de diamant, elles brillent et brûlent les planches dans des robes luxueuses, parées de bijoux.

    L'exposition "vestiaire" de Divas" avait présenté une centaine de costumes et accessoires portés par les plus grandes interprètes de la scène française et internationale, de la fin du XIXè siècle à nos jours: chanteuses d'opéra, actrices, meneuses de revue, stars de la chanson française...

    Somptueux tissus, riches broderies, perles et paillettes, fourrures, plumes et pierres précieuses rivalisent d'éclat. Les costumes sont prétextes à une débauche d'ornements pour magnifier l'apparence des divas. Peu importe le rôle qu'elles interprètent, à la scène comme à la ville. Lorsqu'un diva apparaît, au sortir d'une limousine, sur le port d'un yacht, la passerelle d'un avion ou le balcon d'un hôtel, elle est toujours sous les feux de la rampe, toujours sur scène; Rien n'est jamais de trop pour éblouir et séduire.

    Mais l'histoire est faite de légendes. N'est pas Diva qui veut ! Il faut du talent, du travail, du courage, de la générosité et cet indéfinissable quelque chose en plus, qui magnifie une artiste, lui fait brûler les planches et donner au public un aperçu du paradis.

    L'exposition avait présenté la vision de quelques grands couturiers d'aujourd'hui par ces divas modernes, avec entre autres les costumes créés par Christian Lacroix pour Renée Fleming au Metropolitan Opera, New York; par Maurizio Galante, dont ceux portés par June Anderson pour le défilé de haute couture; ou ceux créés par Franck Sarbrier pour "La Traviata", dans la mise en scène d'henry-Jean Servat pour "Opéras en plein air"

    Dalida a été la seule diva à disposer d'une salle équipée d'un écran géant, sur lequel étaient diffusés des clips présentant ses neuf robes...Photo Réveil FM

    Disque de diamant remis à Dalida en 1981 à l'Olympia, pour récompenser ses 25 ans de carrière et ses millions de disques vendus à travers le monde. Dalida est la première artiste au monde à recevoir un disque à diamant, trophée, qui a été inventé pour elle. Photo Réveil FM

    Le Centre national du costume de scène de Moulins dans l’Allier organise une exposition intitulée : vestiaire de Divas jusqu’au 31 décembre 2010. Cette exposition rend hommage à la figure mythique de la Diva, la Prima Donna qui brûle les planches en robes luxueuses et parée de bijoux. On peut contempler une centaine de costumes et accessoires des plus grandes interprètes, chanteuses d’opéra ou de variété, meneuses de revues, actrices. Ce sont des costumes mais aussi des bijoux, plumes, perles, joyaux, coiffures, chaussures. On peut y découvrir la vision de grands couturiers d’aujourd’hui comme Christian Lacroix. Le Centre met en valeur du 19 ème siècle à nos jours toutes ces femmes tant adulées comme Sarah Bernard, Dalida, Maria Callas, Edith Piaf, grâce à toutes ces parures de scène.

    Pour vous troubler davantage, l'air de Casta Diva résonne et le visage de la cantatrice vient hanter l'écran accroché dans la salle. Photo Réveil FM

    Mêlant costumes, bijoux, accessoires et trésors audiovisuels de l'INA, cette exposition égrène les grandes heures de l'histoire de ces déesses de la scène que sont les divas. Photo Réveil FM

    Une centaine de costumes et accessoires des plus grandes interprètes, chanteuses d’opéra ou de variété, meneuses de revues, actrices. Photo Réveil FM

    Les yeux plein de paillettes, il ne reste plus qu'à siroter un thé sur la terrasse du musée, en admirant le bâtiment, monument historique Louis XV, dont les somptueuses façades blondes ornent les berges de l'Allier. Photo réveil FM

    Diva : de l'italien, déesse ! Photo Réveil FM

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu