Avertir le modérateur

ascona

  • Ascona, la perle au bord du Lac Majeur !

    Ascona, la perle au bord du Lac Majeur !

    Ascona, ville située dans une magnifique baie ensoleillée, est considérée comme la perle du Lac Majeur. Avec ses 5 488 habitants, sa population triple pendant l'été à cause des touristes. Ascona est une commune suisse du canton du Tessin, sa densité est de 1 104 hab./km2. Petit village de pêcheurs situé au bord du Lac Majeur, Ascona s’est transformé, au début du XXe siècle, en un lieu de tourisme mondain et culturel, apprécié par les artistes intellectuels venus du Nord. Ascona occupe un site symétrique à celui de Locarno par rapport au delta de la Maggia. Au-dessus d’Ascona trône le Monte Verità («Mont de la vérité»). Toutes sortes de marginaux, gens de lettres et artistes (parmi lesquels Hermann Hesse et Paul Klee) s’y rassemblaient durant la première moitié du 20e siècle, prônant le pacifisme, le végétarisme, l’anarchie et les idées communautaires. Cette colonie d’artistes d’alors est considérée aujourd’hui comme l’un des berceaux du mouvement alternatif. Localité touristique et culturelle de renommée internationale, appelée la "perle du Lac Majeur", Ascona se trouve sur le delta de la rivière Maggia, au centre d'une splendide baie ensoleillée. Cette position privilégiée, la variété du paysage, le climat méditerranéen, la longue tradition touristique et l'hospitalité chaleureuse de ses habitants font d'Ascona un centre de vacances extraordinaire. Grâce à Suisse tourisme, nous avons visité cette splendide ville, Ascona.

    Le blason de la ville d'Ascona. Photo Réveil FM

    La maison communale d'Ascona. Photo Réveil FM

    Le clocher, l'horloge et le cadran solaire de l'église SS Pietro en face de la maison communale d'Ascona. Photo Réveil FM

    Habité depuis la préhistoire, Ascona était au Moyen Âge un important marché protégé par quatre châteaux aujourd’hui disparus. Une vingtaine de tombes appartenant à une nécropole de l’époque entre l’âge du Bronze et celui du Fer ont été mises au jour en 1950. Vers 1250, deux illustres familles milanaises, les Carcani et les Griglioni, s’établirent à Ascona après avoir fui la capitale lombarde en raison des troubles qui y régnaient. Les Confédérés contrôlèrent Ascona à partir de 1513. En 1803, le canton du Tessin entra dans la Confédération.

    Le clocher de l'église catholique SS Pietro qui jouxte la maison communale est très visible ! Photos Réveil FM

    Sur la petite place à côté de l’église de SS. Pietro et Paolo se dresse Casa Serodine. L’édifice de 1620 est à trois étages et sa façade est divisée en trois zones bien délimitées par les encadrements qui en indiquent les trois ordres. Les côtés de l’édifice sont enserrés dans de grosses pierres d’angles, saillantes, qui aux étages supérieurs se transforment en fins pilastres, couronnés à l’étage noble de chapiteaux de style pseudo ionique. De grands aigles sont posés sur les linteaux des fenêtres. Au-dessus du portique se trouve la plaque avec l’inscription et la date (1620) avec le blason de famille soutenu par deux jeunes personnages nus. D’autres éléments héraldiques du blason constellent la façade, selon l’usage typiquement romain, très usité par la suite par Borromini (1599-1667), architecte originaire de Bissone. Les stucs prestigieux qui ornent la façade sont l’oeuvre de Jean Baptiste Serodine, fils de Christophe, propriétaire du bâtiment et frère du peintre Jean. Sur le côté vers le lac, deux dessins allégoriques montrent une silhouette féminine ailée (Victoire ?) et un guerrier armé tenant une Victoire. Casa Serodine a été restaurée en 1968. Photo Réveil FM

    La maison communale d'Ascona. Photos Réveil FM

    Le Monte Verità est une colline située au-dessus d’Ascona. À la fin du XIXe siècle, un petit groupe de personnes emmené par l'industriel belge Henry Oedenkoven et sa compagne, la pianiste et féministe allemande Ida Hofman, acheta la colline. Les fondateurs y pratiquèrent ensuite une vie proche de la nature, végétarienne et nudiste, prônant ouvertement l'amour libre. Ils restèrent sur le Monte Verità jusqu'en 1920 et partirent ensuite pour le Brésil. La colline devint alors le lieu de rencontre de célèbres penseurs et artistes, comme Hermann Hesse, Carl Gustav Jung, ou Erich Mühsam, puis Gilbert Durand, Henri Corbin, Gershom Sholem et bien d'autres, qui animèrent également le Cercle Eranos, qui se réunissait non loin de là, au bord du lac Majeur, dans la Casa Eranos.

    Deux fortes femmes qui assument les kilos en trop ! Photo Réveil FM

    La pomme symbole d'Eve mais aussi de la femme. Photos Réveil FM

    En 1989, fut créée la Fondation Monte Verità, en collaboration avec l'École polytechnique fédérale de Zurich, qui exploite désormais un centre scientifique organisant régulièrement des séminaires. On peut voir aujourd'hui sur le site le bâtiment de la Fondation Eranos qui, sur une base d'inspiration Bauhaus, est prolongé d'une vaste verrière. Le parc est agrémenté de sculptures de Jean Arp, ainsi que de pièces orientales. On trouve enfin les traces des installations de la fin du XIXe siècle.

    Ascona, une ville splendide ! Photo Réveil FM

    Toute l’année durant, Ascona attire par l’agréable douceur de son climat. Cet ancien village de pêcheurs sur la rive nord du lac Majeur est enthousiasmant par son pittoresque vieux quartier et son atmosphère mondaine, de même que par sa fête des marrons, revenant tous les ans.

    Ascona, une ville à découvrir ! Photos Réveil FM

    «Ascona cultive la passion de la beauté et de la joie de vivre, tout en veillant toujours à la qualité de l’offre», la «Perle du lac Majeur». Ascona est décrite et vantée comme étant mondaine et romantique. Ses boutiques sélectes et ses galeries d’art émerveillent autant les connaisseurs que les profanes, par leur aura si spéciale.

    Naguère village de pêcheurs, elle a fait la preuve de son caractère typique, tout en s’acquérant une célébrité internationale comme lieu de vacances de haut niveau culturel. On y voit donc évoluer, parfaitement à l’aise, toute une société exclusive et élégante. Ascona fait partie du «nec plus ultra» des destinations de vacances en Suisse, captivant entre autres par son véritable décor de tableau: son pittoresque cœur ancien, aux tortueuses ruelles et vertes cours intérieures, est un régal pour les yeux en toutes saisons, de même que sa très méridionale promenade au bord du lac, avec ses palmiers et cafés à ciel ouvert.

    Ascona s'est harmonieusement développée autour de son centre historique, où on trouve de nombreux magasins de luxe, des boutiques, des musées, des galeries d'art et d'antiquités. La récente ouverture d'un tunnel routier de contournement a permis d'étendre la zone piétonne du centre jusqu'au manifique bord du lac, grande place ouverte sur le spectacle envoûtant de la baie. Photos Réveil FM

     

    Le bus accordéon d'Ascona. Photo Réveil FM

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu