Avertir le modérateur

articles 63 et 64 de la constitution

  • Le Front Civil de Résistance Populaire s'approprie les articles 63 et 64 de la Constitution !

    Le Front Civil de Résistance Populaire s'approprie les articles 63 et 64 de la Constitution !

    Soirée intéressante hier sur Arte avec un documentaire sur "Le cas Pétain"dans une perspective européenne. Que garde-t-on en mémoire en France aujourd'hui de celui qui fonda le régime de Vichy, commençant à 84 ans «une carrière de dictateur» grâce à son auréole de «sauveur de Verdun» ? Se souvient-on de l'adoration presque unanime qui entoura ce collaborationniste convaincu ? Pourquoi un pays comme la France qui s'est tant identifié à l'idéal républicain a-t-il sacrifié ses valeurs pour plébisciter un vieillard blanchi sous le harnais militaire ? Jugé à la Libération pour intelligence avec l'ennemi et haute trahison par la Haute Cour de justice, il est, par arrêt du 15 août 1945, frappé d'indignité nationale, condamné à la confiscation de ses biens et à la peine de mort, la cour recommandant la non-application de cette dernière en raison de son grand âge. Sa peine est commuée en emprisonnement à perpétuité par le général de Gaulle, chef du Gouvernement provisoire de la République française. Il meurt en détention sur l’île d’Yeu, où il est inhumé, malgré sa volonté d'être inhumé à Verdum. Fort instructif, ce documentaire sera rédiffusé le 30 juin à 16h10 sur Arte. Depuis que Joseph Kabila est tombé comme un cheveu sur la soupe au Congo et a usurpé le pouvoir en République démocratique du Congo, en confisquant tous les prouvoirs, le Congo est infiltré par des Rwandais de haut en bas. Le développement actuel de la situation à l'est de la République démocratique du Congo avec la guerre imposée par Paul Kagamé, apporte chaque jour d'autres éléments de preuves. Les Rwandais du fameux M23 ont longtemps bénéficié du soutien de Joseph Kabila et du Rwanda. L'insécurité à l'Est est utilisée et par Joseph Kabila et par Paul Kagamé comme fonds de commerce devant aboutir plus tard sur la partition de la République démocratique du Congo.

    J'aime la RDC, devise de tout Résistant-Patriote-Combattant Kongolais !

    L'opinion se souviendra qu'en avril dernier, les FARDC ont été arrêtées dans la chasse aux "mutins" par Joseph Kabila Kanambe afin de "leur donner une chance de se rendre". Mais, en réalité, ce délai leur a permis plutôt de se réorganiser afin de mieux se défendre contre les vrais Congolais! Toutes les mesures stratégiques et les plans des FARDC dans la poursuite des agresseurs rwandais sont déjoués par l'ennemi. Car, la trahison vient d'en haut, de Joseph Kabila, lui-même. Si Joseph Kabila était Congolais, il accuserait, en tant que commandant suprême, garant de la souveraineté et de l'unité nationales, tout haut et fort le Rwanda d'agression de la République démocratique du Congo. Il éclairerait l'opinion nationale et internationale sur la situation qui prévaut à l'Est du Congo. Il ferait le tour du monde, comme dans son temps, le feu Maréchal Mobutu, pour faire entendre sa voix et défendre son pays. L'aphonie, mieux le silence qu'il ne cesse d'entretenir est coupable et doit être considéré comme une haute trahison à l'égard de la République démocratique du Congo.

    Le Front Civil de Résistance Populaire s'approprie les articles 63 et 64 de la Constitution pour barrer la route à tous ceux qui travaillent pour la balkanisation de la République démocratique du Congo. Chaque Congolais où qu'il habite, quelque soit son rang social doit devenir un résistant pour que le Congo ne sombre pas. Si joint le communiqué de presse :

    Communiqué de Presse: FC-RP /001

    Objet: Lancement du Front Civil de Résistance Populaire FC-RP

    L'article 63 de la Constitution au premier paragraphe stipule: « Tout Congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou à une agression extérieure.... »

    Il y a menace avérée de balkanisation de notre patrie! Il y a agression multiforme contre le peuple de la République ''Démocratique'' du Congo par ses ennemis qui sont derrière le silence délibéré sur la tragédie à la base de plus de 8 millions de morts privés délibérément de justice et qui entretiennent l'impunité en protégeant les coupables de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide en RDC.

    L'article 64 précise au premier paragraphe: «Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d'individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l'exerce en violation des dispositions de la présente Constitution..... »

    Les institutions de la République ''Démocratique'' du Congo sont prises en otages par un groupe d'individus pour servir les intérêts de pouvoir d'un seul individu qui s'en est accaparé par un hold up électoral et qui l'exerce en violation flagrante de cette même Constitution!

    Chers compatriotes,

    Compagnons de lutte,

    Résistants-Patriotes-Combattants Kongolais

    Mesdames, messieurs et amis de la communauté internationale,

    Face à cela, la Résistance du peuple Kongolais ressort comme le devoir sacré majeur pour chaque Kongolais et chaque Kongolaise, fils et fille de ce grand espace baptisé République ''Démocratique'' du Congo, cette terre miraculeuse de nos ancêtres défendue jusqu'à la mort par le résistant-patriote-combattant Armand Tungulu Mudiambu, par les défenseurs des droits humains Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana, et d'autres journalistes...tous morts pour le Kongo!

    Le devoir au de là du sacré de défendre notre patrie jusqu'à la mort, comme s'étaient engagés les résistants-patriotes-combattants à savoir le révolutionnaire Pierre Mulele et le soldat du peuple Mzee Laurent Désiré Kabila! Ce devoir spirituel et idéologique de défendre le Kongo jusqu'à la mort assumé par le prophète de la Nation Papa Simon Kimbangu et l'immense patriote Patrice Emery Lumumba qui, par son discours mémorable du 30 Juin 1960 au palais de la Nation, avait lancé l'ordre d'assaut de la Résistance patriotique sur les bases structurelles des dominations impérialistes, néo-coloniales,

    Chers compatriotes,

    Compagnons de lutte,

    Résistants-Patriotes-Combattants KongolaisMesdames, messieurs et amis de la communauté internationale,

    Cette volonté de nous battre ne procède pas du bourrage de crânes par la vacuité des slogans et d'effets d'annonce, mais par le sentiment de mener une guerre juste, celle consistant à libérer les institutions de la république prises en otage et à éradiquer la dictature et le totalitarisme en RDC.

    Aujourd'hui, la quête collective d'être uni s'impose, pour espérer vaincre l'ennemi du peuple congolais! C'est pour cela que toute volonté individuelle des kongolais doit se placer au service l'intérêt collectif!

    Le Front Civil de Résistance Populaire FC-RP est cet espace d'expression et d'action de résistance congolaise qui répond à cette quête de chaque congolais et chaque congolaise d'agir ensemble en vue de la libération de nos institutions prises en otage.

    Le Front Civil de Résistance Populaire FC-RP, conformément à l'article 63 et 64 de la Constitution de la République ''Démocratique'' du Congo, est l'organisation légitime de la masse populaire congolaise en vue de l'assaut final maîtrisé contre l'occupation et la libération de nos institutions prises en otage!

    Le Front Civil de Résistance Populaire FC-RP n'est pas un parti politique ni une association sans but lucratif ASBL, mais un outil adéquat de combat révolutionnaire contre l'occupation et la prise en otages de nos institutions. La masse populaire y est organisée en Comités Locaux de Résistance Populaire CL-RP : rue, quartier, commune, village, district...

    A l'occasion du 52ème anniversaire du discours historique et révolutionnaire de Patrice Emery Lumumba au Palais de la Nation à Kinshasa en RDC, du 30 Juin au 7juillet 2012, le Front Civil de Résistance Populaire FC-RP engage le rassemblement du peuple congolais souverain en légitime défense et se lance, sur tous azimuts, dans la bataille civile de libération de nos institutions prises en otage et d'éradication totale de l'occupation de notre pays!

    Le Comité Local de Résistance Populaire CL-RP/ Suisse-Lausanne s'est investi

    pour recevoir cet événement! La Résistance du peuple organisé à la base est toujours sortie victorieuse! La lutte continue et la victoire du peuple congolais est certaine! Ingeta! Ingeta!

    +41 77 430 42 62

    Pour le Front Civil de Résistance Populaire FC-RP

    Jean Kalama-Ilunga et Paul Kahumbu Ntumba, Membres du Directoire National

    Pour tous contacts: +41 21 647 80 16, +41 77 430 42 62

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu