Avertir le modérateur

art africain

  • Suède: L'immonde insulte de Lena Adelsohn Liljeroth à la femme noire et la race africaine !

    Suède: L'immonde insulte de Lena Adelsohn Liljeroth à la femme noire et la race africaine !

    Lena Adelsohn Liljeroth ministre de la culture suédoise se trouve bien embarrassée par une affaire dont elle se serait volontiers passée. Le dimanche 15 avril, elle a participé à un vernissage au musée d’art moderne de Stockhlolm en lien avec le « World art day » (journée mondiale de l’art). Au cours de ce vernissage censé être axé sur la lutte contre l’excision et les mutilations génitales, la ministre de la culture a commencé à découper un large gâteau en forme de femme noire (voir photos ci-dessous), commençant symboliquement par le clitoris.

    Musée d'Art Moderne de Stockholm, le 15 Avril 2012 : Lena Adelsohn Liljeroth Ministre de la Culture de la Suède. Ici, elle mange avec les invités un gâteau en forme de femme stéréotypée africaine à l'occasion de la Journée mondiale de l'art.

    - Quel est l’artiste qui a fait ce gâteau, plein de clichés et aussi insultant ?

    - La Ministre, avait-elle besoin de donner à manger à une œuvre d’art ? à moins que finalité était de faire passer un message !

     

     

    La ministre suédoise de la culture Lena Adelsohn Liljeroth dans une manifestation supposée attirer l'attention sur l'excision et les mutilations génitales et qui tourne à la farce de très mauvais goût.

    Cependant, l’effet obtenu est le total contraire de l’effet recherché car il est difficile de ne pas voir dans ce gâteau la reproduction de stéréotypes racistes : femme noire avec une grosse bouche, des grosses dents et un gros ventre… L’effet est tel que de multiples réactions de personnes scandalisées sont apparues sur les réseaux sociaux. En Suède, Kitimbwa Sabuni, le porte-parole de l’association des Afro-Suédois a sévèrement critiqué la ministre, tandis que des appels à la démission se sont fait entendre: « sa participation [à cette manifestation] alors qu’elle rit, boit et mange le gâteau, est une insulte pour les gens qui souffrent de provocations racistes et pour les femmes qui sont excisées. Nous n’avons plus aucune confiance en elle ».

    Kitimbwa Sabuni a continué : « Selon le musée d’art moderne, la manifestation au cours de laquelle le gâteau était coupé avait pour objectif de mettre l’accent sur la problématique de l’excision. Mais nous ne savons pas comment cela a été accompli via un gâteau représentant une caricature raciste d’une femme noire, complétée par une « black face » » De son côté, la ministre a défendu son action, même si elle dit « comprendre » les réactions négatives : « je comprends que c’était provocant et que la situation était plutôt bizarre. J’ai été invitée à parler lors de la journée mondiale de l’art au sujet de la liberté artistique et du droit à la provocation. Et puis, ils ont voulu que je coupe le gâteau. » La ministre ajoute que la colère de l’association des Afro-suédois devrait être dirigée contre Makode Aj Linde, l’artiste qui a créé le gâteau, et non contre elle. Pour l’artiste affirme t-elle, l’art aurait besoin d’être « provocant ».

    Le ridicule ne tue pas en Suède !
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu