Avertir le modérateur

après le coiffeur

  • Francophonie à Kinshasa: Yamina Benguigui, après le coiffeur, le voyage en Falcon 900 !

    Francophonie à Kinshasa: Yamina Benguigui, après le coiffeur, le voyage en Falcon 900 !

    C'est vraiment la loi des séries - Après le coiffeur, l'avion Falcon 900. "Benguigui décolle" s'amuse Le Canard Enchaîné publié ce jeudi 11 octobre en affirmant que la ministre déléguée à la Francophonie "s'est fait tirer les oreilles par l'Élysée" pour avoir demandé à voyager de Paris à Kinshasa en utilisant un avion de la République, plutôt qu'un vol régulier. " L'Elysée n'a pas vraiment apprécié la dernière frasque de la ministre déléguée à la Francophonie Yamina Benguigui, laquelle s'est envolée en Falcon 900 pour Kinshasa, où doit la rejoindre François Hollande, pour conclure le sommet sur la francophonie. "Les consignes étaient d'utiliser un avion de ligne. Elle est passée outre", s'indigne dans le Canard Enchaîné un argentier de l'Elysée après avoir découvert la manœuvre la veille du départ. Coût du vol : 140.000 euros.

    Kinshasa, Yamina Benguigui, ministre de la Francophonie et Jo Ka, l'imposteur-usurpateur. Photo Réveil FM, archives

    Les consignes étaient d'utiliser un avion de ligne. Elle est passée outre. C'était à Matignon de lui dire non.

    La ministre, partie mardi 9 octobre, sera rejointe samedi par le président de la République pour le XIVème sommet de la Francophonie qui se tient cette année en République démocratique du Congo.

    Selon les informations du Lab, Yamina Benguigui a surtout demandé à bénéficier de l'utilisation de ce Falcon 900 afin de se rendre au Nord-Kivu, après le sommet de la Francophonie.

    La ministre a en effet annoncé jeudi 4 octobre son intention de visiter un camp de réfugiés à Goma, l'est de la République démocratique du Congo, situé à 2.500 kilomètres de Kinshasa. Une visite prévue lundi 15 octobre pour y apporter une aide de deux millions d'euros et mettre un coup de projecteur sur ce "conflit oublié, sans visage".

    Yamina Benguigui est abonnée aux petites polémiques. En août, Le Point assurait que la ministre avait exigé un coiffeur de l'ambassadeur lors d'un voyage précédent à Kinshasa. Ce que la ministre a dementi. En mai, c'était sa visite au Festival de Cannes qui avait été très commentée à Paris et peu appréciée par Matignon.

     

    Alors que les Français croulent sous les factures, Yamina Benguigui donne l'impression que le pouvoir, c'est la luxure !
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu