Avertir le modérateur

algérie: trois chefs de ansar dine

  • Algérie: Trois chefs de Ansar Dine, groupe islamiste du nord du Mali, réfugiés chez Abdelaziz Bouteflika !

    Algérie: Trois chefs de Ansar Dine, groupe islamiste du nord du Mali, réfugiés chez Abdelaziz Bouteflika !

    Trois chefs de Ansar Dine, groupe islamiste du nord du Mali, se seraient réfugiés depuis près de 10 jours, dans la région de Tamanrasset en Algérie, selon le journal algérien El Watan Week-end.

    7 août 2012, Iyad ag-Ghaly, le chef d'Ansar Dine à Kidal au Mali, il est toujours recherché

    Un journal algérien El Watan Weekend, rapporte, ce vendredi, que trois chefs du groupe islamiste Ansar Dine auraient Trouvé se seraient réfugiés depuis 10 jours, dans la région de Tamanrasset, au sud de l’Algérie.

    Ce sont : Abderrahman Gouli, dénommés l'émir Wathik, l'émir Abou Abida, alias Mourabiti Ben Moula et Athman Ag Houdi, un cousin de Iyad Ag Ghali, chef d'Ansar Dine.

    Selon El Watan Weekend, les trois chefs d’Ansar Dine, l’un des groupes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), actuellement combattus par la France et les forces Africaines au nord du Mali, sont arrivés en Algérie après plusieurs semaines de négociations entre les services de sécurité algériens et la direction d'Ansar Dine.

    Toujours selon le journal, l'Algérie serait prêt à accorder l'asile politique au chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghali, un ancien rebelle touareg malien, s'il acceptait de se rendre.

    Le drapeau d'Ansar Dine

    Ansar Dine (en arabe : أنصار الدين‎) ʾAnṣār ad-Dīn, nom qu'on peut traduire par « défenseurs de la religion », est un groupe islamiste dirigé par Iyad ag Ghali, un des principaux chefs de la rébellion touarègue de 1990-1995. Ce groupe, apparu en mars 2012, est l'un des principaux groupes participant à l'insurrection malienne de 2012, avec le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) et le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), ce dernier étant fortement marginalisé depuis la fin juin 2012.

    Ce groupe ne doit pas être confondu avec son homonyme, mouvement légalisé en 1992, revendiquant 800 000 soutiens dirigés par le prédicateur Chérif Ousmane Haïdara, vice-président du Haut Conseil islamique du Mali.

    Ansar Dine milite pour l'instauration de la charia au Mali3. Il est suspecté d'avoir des liens avec l'organisation Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).<>

    Au début de la rébellion, Ansar Dine utilise d'abord le drapeau noir, cependant en juillet 2012, cherchant à se démarquer d'AQMI et du MUJAO, Iyad ag Ghali adopte un nouveau drapeau : blanc avec comme emblème, en rouge, une kalachnikov et un sabre surmontés d'un coran. Le drapeau noir continuerait cependant d'être employé par la majorité des combattants d'Ansar Dine.

    Conflit au Mali de 2012-2013

     

    Le 12 octobre 2012, le Conseil de sécurité des Nations unies charge les pays de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) de mobiliser les forces armées ouest-africaines et de définir un plan de reconquête militaire du Nord du Mali qui se trouve entre les mains d'AQMI, du MUJAO et d'Ansar Dine.

    En janvier 2013, dans le contexte de l'opération Serval de l'armée française au Mali, un groupe de dirigeants modérés d'Ansar Dine s'en sépare pour fonder le Mouvement islamique de l'Azawad, qui se dit favorable à un règlement pacifique de la crise.

    L'un des dirigeants d'Ansar Dine, Ahmadou Ag Abdallah, est arrêté par les autorités mauritaniennes à Bassikounou le 26 janvier 2013. Le 3 février 2013, le no 3 de l'organisation, Mohamed Moussa Ag Mouhamed, responsable de l'application de la Charia à Tombouctou, est arrêté à In Khalil, près de la frontière algérienne.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu