Avertir le modérateur

aalain mabanckou

  • Alain Mabanckou, une fierté de la langue française

    Alain Mabanckou, une fierté de la langue française

    Signe distinctif: une casquette vissée sur la tête qu’il n’enlève que pour faire du sport! Alain Mabanckou a l’œil qui pétille et l’ironie à fleur de peau. Il a été à Genève pour présenter son dernier roman:"Le sanglot de l'homme noir", Éditions Fayard, dans lequel il renvoie dos à dos les discours victimaires et accusateurs sur la "question noire". Un point de vue tranché sur la situation des Noirs en France et celle de l'Afrique dans le monde, nourri d'expériences personnelles et de littérature... Dans ce TGV Lyria qui nous ramène à Paris, Alain Mabanckou, Prix Renaudot 2006, a répondu à nos questions à coeur ouvert.

    Alain Mabanckou, Poète, romancier et chroniqueur, dans le TGV Genève-Paris. Photo Réveil FM

    Il est né au Congo, il enseigne à UCLA, la prestigieuse université de Los Angeles. Et il publie en France de merveilleux souvenirs de son enfance africaine. Aujourd'hui, le petit Congolais est un écrivain de premier plan, récompensé par le prix Renaudot pour ses savoureux « Mémoires de porc-épic ». C'est lui qui répond aux questions des autres : journalistes, lecteurs, étudiants. Il est traduit dans une douzaine de langues. Avec « Demain j'aurai vingt ans », récit de son enfance à Pointe-Noire, il est le premier noir africain publié dans la prestigieuse collection blanche de Gallimard. Et après avoir enseigné à l'Université du Michigan, le voilà recruté par la fameuse UCLA de Los Angeles. Là-bas, l'auteur de « Black Bazar » apparaît comme « le professeur de littérature française le plus cool de Californie ». Pas étonnant quand on l'y a vu, devant cent cinquante personnes hilares, lire l'histoire de la femme qui pisse dix minutes d'affilée. Pour un peu, on l'appellerait Mabancool. C'est qu'il y a du show man dans ce garçon chaleureux parti habiter la ville du cinéma. Quand il sort sur Hollywood Boulevard, sous sa casquette, on le confond avec l'acteur Samuel L. Jackson, ce qui est à la fois flatteur et scandaleux : « Je suis beaucoup plus jeune !».

    Le Congolais commence des études de droit à l´université Marien Gouabi de Brazzaville et les poursuit en France. Titulaire d´un DEA en droit des affaires, obtenu à l'université de Paris-Dauphine en 1993, il devient conseiller dans une filiale du groupe Suez-Lyonnaise des eaux à Paris.

    Parallèlement, le jeune homme produit et anime des émissions culturelles pour Média Tropical. L'auteur fait ses premiers pas en poésie avec l'ouvrage 'Au jour le jour'. C'est 'L' Usure des lendemains', couronné par le prix Jean-Christophe de la Société des poètes français, qui le révèle en faisant montre d'une inspiration plus personnelle et plus travaillée.

    La nostalgie de l'enfance, l'amour de la mère et de la patrie, le devoir de mémoire, le sentiment d'exil ou encore la déliquescence de l'Afrique contemporaine sont autant de thèmes que le poète chante avec lyrisme dans "La Légende de l'errance" en 1995, "Les Arbres aussi versent des larmes" en 1997 et "Quand le coq annoncera l'aube d'un autre jour" en 1999.

    L'oeuvre d'Alain Mabanckou ne se limite pas à la poésie : l'écrivain a aussi exploré les voies du genre romanesque, notamment dans "Verre cassé" en 2005, 'Mémoires de porc-épic', prix Renaudot 2006, ou "Black Bazar" en 2009. 2010 est pour Mabanckou une année importante puisqu'il fait son entrée dans la collection Blanche des éditions Gallimard avec son roman 'Demainj'aurais vingt ans' (couronné par le Prix Georges Brassens) et qu'il est élevé au grade de Chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy.

    En janvier 2012, il se fait remarquer avec son essai "Le Sanglot de l'homme noir".

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu