Avertir le modérateur

46

  • Médias : 46 journalistes tués en service en 2011

    Médias : 46 journalistes tués en service en 2011

    C'est un triste constat qu'ont dressé le CPJ, le Comité de Protection des Journalistes, une ONG de New York cette semaine. Au moins 46 journalistes ont été tués dans le monde en 2011, soit deux de plus qu’en 2010, le Pakistan restant le pays le plus meurtrier pour la presse pour la deuxième année consécutive.

    Le Comité de protection des journalistes (CPJ) a souligné que le nombre de morts enregistrés durant des reportages à risque avait atteint un record en 2011, avec le Printemps arabe. Les pays les plus dangereux sont dans l’ordre : le Pakistan (sept morts), l’Irak (cinq morts), où l’insécurité est toujours forte après le départ des troupes américaines, et la Libye (cinq morts aussi), où la révolte contre Mouammar El Gueddafi a conduit à l’intervention de l’OTAN. «Dix-sept journalistes sont morts alors qu’ils couvraient des événements dangereux, beaucoup durant la confrontation chaotique et violente entre les autorités et les protestataires qui a marqué les soulèvements à travers le Monde arabe», a indiqué le CPJ.

    Quelque 40% des victimes sont des photographes et des cameramen, une proportion deux fois plus élevée que jamais enregistrée depuis que le CPJ a commencé à publier des rapports annuels en 1992. L’ONG a également noté l’augmentation du nombre de morts chez les journalistes de l’internet, lesquels «figuraient rarement dans les statistiques du CPJ avant 2008».

    L’ONG américaine a précisé qu’elle vérifiait encore si les conditions dans lesquelles 35 autres journalistes avaient perdu la vie en 2011 pouvaient être liées à leur travail.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu