Avertir le modérateur

32 propositions

  • Présidentielle 2012: Conférence de presse de Nicolas Sarkozy - Lettre aux Français

    Présidentielle 2012: Conférence de presse de Nicolas Sarkozy - Lettre aux Français

    Paris, jeudi 5 avril, Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse

    L’entourage de Nicolas Sarkozy promettait « une surprise » dans le projet du candidat. S’il s’agit du versement des retraites le premier jour du mois, la surprise est ratée. Le gouvernement s’y était engagé lors de la réforme des retraites, mais n’a toujours pas tenu promesse. C’est pourtant d’une « mesure nouvelle » que Nicolas Sarkozy a parlé ce jeudi, en dévoilant son projet à la presse : « Je voudrais attirer votre attention sur une mesure nouvelle, qui concerne la vie quotidienne de 15,5 millions de retraités. Il s’agit de réparer une injustice. Alors que les retraités doivent faire face à des échéances qui, pour la plupart, tombent le 1er de chaque mois, les pensions de retraite ne sont versées que le 8 [...].

    La situation maintenant stabilisée de notre régime de retraite va nous permettre qu’au 1er juillet prochain, les retraites seront versées le 1er de chaque mois. C’était une demande présentée depuis bien longtemps, c’est une demande qui sera satisfaite. » (Voir à partir de 08’45)

    Nicolas Sarkozy présente son projet

    Cette « demande » aurait en fait dû être « satisfaite » beaucoup plus tôt. Nicolas Sarkozy devrait relire la loi réformant les retraites, adoptée en octobre 2010. Et notamment son article 13 :

    « Le gouvernement présente au Parlement, avant le 1er janvier 2011, un rapport sur les conditions de mise en œuvre d’un versement des pensions dès le premier de chaque mois. »

    Or, fin janvier 2011, le rapport n’avait toujours pas été remis. Le 26, lors de la séance de questions au gouvernement, Xavier Bertrand, le ministre du Travail, répondait à l’impatience d’une députée de l’opposition :

    « J’ai en tête cette remarque d’une dame qui m’a dit, à la suite d’une réunion : “Monsieur le ministre, mon loyer, je le paye le 2, ma retraite, je la touche le 10 : comment je fais entre les deux ? ” Depuis lors, je me suis promis de changer les choses. On m’avait indiqué qu’une telle mesure coûterait 15 milliards d’euros ; mais non, il s’agit seulement de prendre en compte le besoin de financement pour les huit jours de décalage entre le 2 et le 10 de chaque mois, c’est-à-dire pour les intérêts à payer. [...] J’ai bien évidemment demandé aux services, notamment à la direction de la Sécurité sociale, de préparer le changement, une fois pour toutes, de la date de versement des pensions. Je suis intimement persuadé que cette mesure, peut-être très simple et dont on ne nous parle pas souvent dans nos bureaux, on en parle très souvent sur le terrain. »

    « Dans les meilleurs délais »

    Le « changement » promis se faisant attendre, le sujet revient au programme des questions au gouvernement le 19 mai. Xavier Bertrand étant absent, c’est Nadine Morano qui confirme l’engagement du gouvernement :

    « La mise en œuvre de cette disposition nécessite cependant des adaptations à différents niveaux, notamment sur le plan informatique et comptable, ainsi que sur le plan de la gestion de trésorerie des caisses de retraite. Décaler la date de versement des pensions pour des millions de personnes implique en effet de décaler le versement de plusieurs milliards d’euros. Le ministre du Travail a donc demandé à ses services d’analyser les différents scénarios envisageables afin de pouvoir mettre en œuvre cette disposition dans les meilleurs délais. Soyez assurés de sa détermination à faire aboutir cette réforme. Mais comme il s’agit, vous l’aurez compris, d’un processus très compliqué, cela ne pourra se faire avant plusieurs mois. »

    Les 32 propositions de Sarkozy Voici les 32 propositions présentées dans le document de Nicolas Sarkozy avant sa conférence de presse. Elles reprennent pour l'essentiel des annonces déjà réalisées. 1- Recours au référendum quand nécessaire pour surmonter les blocages.

    2- Réduction des sièges de parlementaires et dose de proportionnelle aux élections législatives.

    3- Équilibre des comptes publics en 2016, en associant les grandes collectivités locales à l'effort de réduction de la dépense.

    4- Allègement des charges salariales.

    5- Accords emploi compétitivité.

    6- Hausse du salaire net des salariés de 840 euros par an pour les 7 millions de salariés qui gagnent entre 1 000 et 1 400 euros via l'intégration de la prime pour l'emploi.

    7- Sept heures d'activité d'intérêt général obligatoire par semaine pour les titulaires du RSA.

    8- Droit à la formation pour tous les chômeurs et obligation d'accepter un emploi.

    9- Alternance généralisée pour la dernière année du bac pro et du CAP. Les élèves passeront 50 % de leur temps en entreprise.

    10- Exonération de charges patronales pour l'embauche de salariés de plus de 55 ans.

    11- Suppression de deux normes pour une créée.

    12- Réciprocité dans les échanges commerciaux en Europe.

    13- Réserver une partie des commandes publiques aux PME européennes comme le font les Etats-Unis pour leurs propres PME.

    14- Impôt sur les exilés fiscaux.

    15- Impôt minimal sur les grands groupes, assis dans une premier temps sur le chiffre d'affaires mondial.

    16- Retraites payées le 1er du mois au lieu du 8.

    17- Il faudra savoir lire et écrire en entrant au collège.

    18- Hausse de la présence des professeurs au collège

    19- Banque de la jeunesse.

    20- Hausse de 30 % des droits à construire dans les 3 ans.

    21- Division par deux dans les cinq ans des droits de mutation sur résidences principales.

    22- Réduire de moitié immigration.

    23- Regroupement familial conditionné à la connaissance de la langue française.

    24- Exiger que l'Europe contrôle ses frontières. Si dans un an, la question n'est pas réglée, la France rétablira des contrôles ciblés à ses frontières.

    25- Réformer la justice des mineurs.

    26- Droit d'appel des victimes dans les cours d'assises, en correctionnelle et lors des remises en liberté.

    27- Réforme de la dépendance.

    28- 200 000 places de garde d'enfants supplémentaires.

    29- Accueil des étudiants handicapés amélioré dans les lycées et universités.

    30- Second plan de rénovation urbaine de 18 milliards d'euros.

    31- Création de 750 maisons de santé pluridisciplinaires.

    32- Confirmer le choix du nucléaire.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu