Avertir le modérateur

à vous le tramways

  • France-Maroc: Casablancais, à vous le tramway !

    France-Maroc: Casablancais, à vous le tramway !

    C'est au Maroc que répose l'homme à la toque léopard Mobutu Sese Seko Ngbendu Wa Za Banda. Celui qui a régné 32 ans sur le Zaïre, sans partage et dans une dictature atroce de triste mémoire, est enterré au cimétière chrétien de Rabat. Illégitime, Joseph Kabila qui trône par défi à la tête de la République démocratique du Congo, est un grand bluffeur ! Dans le cadre des fameux 5 cinq chantiers, Joseph Kabila, ses Josephistes et des Chinois ont transformé le boulevard du 30 juin, l'artère centrale de la ville de Kinshasa en autoroute de six bandes. Longue d'environ 5 kilomètres, elle relie d'est en ouest, au sud de la commune de Gombe la gare centrale de Kinshasa à Kintambo sur la baie de Ngaliema. Le boulevard du 30 juin est devenu un piste de décollage et d'attérissage (en cas de soulevement populaire), car tous les arbres ont été coupés par des Chinois malgré les protestations des écologistes. Kinshasa abrite plus de 12 millions d'habitants. Apprauvris, chosifiés et sans minimum civilisationnel, les kinois n'ont pas de transports publics: pas de taxis ni bus ! Dans la majorité de cas, les Kinois font la ligne 11, c'est-à-dire la marche à pied. Le boulevard du 30 juin ne profite pas aux Kinois mais plutôt aux Apparatchicks et Mammouths Josephistes qui se pavannent avec des 4X4 ou autres véhicules flambants neufs. Kinshasa a même ses millionnaires du dimanche, seigneurs de guerre qui ont pris en otage toutes les institutions de la République ! Capitale économique du Maroc, Casablanca n'a que 4 millions d'habitants. Les Casablancais ont des taxis (petits taxis et grands taxis), des bus et maintenant un tramway ! Sa Majesté le Roi du Maroc, Mohammed VI, a inauguré le 12 décembre 2012 le tramway de Casablanca. L’événement s’est déroulé en présence de Jean-Marc Ayrault, le Premier Ministre français, d’Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement marocain, de Mohamed Bousaid, Wali de la région de Casablanca, de Mohamed Sajid, Maire de Casablanca, de Youssef Draiss, Directeur général de Casa Transports, de Pierre Mongin, Président-Directeur-Général de la RATP et de Patrick Kron, Président-Directeur-Général d’Alstom.

    L'arrivée du Roi Mohammed VI à la place des Nations Unies à Casablanca. Photo Réveil FM

    Le Roi du Maroc Mohammed VI s'entretient avec Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre français. Photo Réveil FM

    L'entretient entre le Roi du Maroc Mohammed VI et le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault dure quelques minutes. Photo Réveil FM

    Le mercredi 12 décembre, accueillis par la foule immense dont certains étaient présents depuis 10h du matin alors que l'inauguration du tramway n'avait lieu qu'à 16h30, des tambourins et des chants sur la place des Nations-Unies à Casablanca, le Roi Mohammed VI, le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, et son homologue marocain Abdelillah Benkirane, ont aussitôt embarqué dans le tramway. Un petit tour, juste le temps de faire le trajet d'une station, afin d'inaugurer le tramway réalisé par le groupe français Alsthom et géré par... la RATP. Le projet qui relie sur plus de 30 kilomètres d'est en ouest la capitale économique marocaine (48 stations), 60 minutes durée de trajet de terminus à terminus, vitesse commerciale y compris le temps d'arrêts, 250.000 passagers par jour, 7j/7, de 5h30 à 22h30, pour un coût évalué à près de 5,9 milliards de dirhams, soit 3 milliards d'euros. 300 emplois directs et indirects dont 600 postes pour l'exploitation et 400 postes reservés à la sécurité.

    Dates de trois douze, les Casablancais risquent de ne pas oublier sitôt ! Le Roi du Maroc Mohammed VI et le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault dans le tramways à la place des Nations Unies à Casablanca. Photo Réveil FM

    Casa Transports - entreprise publique chargée de la gestion des transports en commun à Casablanca - avait attribué en 2009 à Alstom un contrat pour la fourniture de 74 rames de tramways Citadis. Deux autres contrats signés en 2010 portaient sur l’installation par Alstom des systèmes de signalisation et de l’alimentation électrique de la ligne.

    Cette ligne de 31 km, la plus longue jamais construite en une fois, relie les quartiers est et sud-ouest de Casablanca en passant par le centre-ville. Elle dessert 48 stations. Les rames Citadis, longues de 65 mètres en unité double, peuvent accueillir jusqu’à 606 passagers. Elles transporteront jusqu’à 250.000 voyageurs par jour. Les versions de Citadis conçues pour Casablanca sont dotées de 12 portes latérales et d’un plancher bas intégral qui permettent un accès aisé et facilitent les flux de passagers. Le design du Citadis, personnalisé de manière à s’intégrer à l’architecture de la ville, présente une forme arrondie et régulière de bout en bout. Sa couleur orange métallique contraste avec la luminosité de la ville. Les motifs et les teintes utilisés à l’intérieur sont de style marocain. La climatisation, les grandes fenêtres teintées, les larges couloirs, l’affichage d’informations en arabe et en français ont été conçus pour offrir les meilleures conditions de voyage.

    La rame du tramway de Casablanca. Photo Réveil FM

    L'intérieur du tramway de Casablanca. Photo Réveil FM

    Des journalistes Marocains prêts à embarquer dans le tramway. Photo Réveil FM

    Le service sera assuré de 5 heures 30 à 23 heures 30, avec, à terme, des intervalles de 4 minutes 45 aux heures de pointe et de 8 minutes 30 aux heures creuses. Les temps de parcours prévus sont de 63 minutes 30 pour la ligne allant d’Ennassim à Facultés, et de 69 minutes pour la ligne allant d’Ennassim à Hay Hassani. Une fois tous les réglages techniques terminés, les priorités aux feux assurées, le respect total de la plateforme du tramway garanti, la vitesse commerciale moyenne atteindra 18,8km/h avec un taux de priorité aux carrefours de 75 %.

    L’équipement de signalisation fourni et installé par Alstom garantit la sécurité aux intersections de la ligne. Il gère également les croisements routiers et donne la priorité au tramway, pour une meilleure efficacité et une plus grande sécurité.

    Casa Tram, le groupement mené par RATP Dev aux côtés de la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc et de la holding Transinvest, sera responsable de l’exploitation et la maintenance de la ligne pour une durée de cinq ans. Casa Tram a signé en juillet 2012 un contrat de sous-traitance avec Alstom pour la maintenance de la flotte et des infrastructures. Une quarantaine d’employés d’Alstom effectueront chaque jour les opérations de maintenance préventives et correctives des rames ainsi que leur nettoyage extérieur et intérieur dans un tout nouveau centre de 13,800 m2 situé à Casablanca.

    RATP Dev a élaboré le programme et les procédures d’exploitation, la réglementation et la politique de maintenance. Elle a réalisé l’ensemble des essais techniques d’exploitation et assuré la réception des équipements fixes, des équipements de fourniture d’énergie, des systèmes de signalisation et du matériel roulant.

    La gestion des circulations sera assurée grâce au PCC, Poste de Commande Centralisée situé au centre d’exploitation et de maintenance (CEM) de Sidi Moumen à l’extrémité Est de la ligne, l’un des plus grands au monde (surface de 7 ha).

    Les Citadis de Casablanca ont été fabriqués et assemblés en France dans l’usine de Reichshoffen. Les autres sites impliqués dans le projet sont La Rochelle (ingénierie), le Creusot (bogies), Ornans (moteurs), Villeurbanne (systèmes électronique embarquées) et Tarbes (chaînes de traction).

     

    A ce jour, 1 600 rames de tramways Citadis ont été commandées par 40 villes dans le monde. Au total, plus de 4,8 milliards de passagers ont été transportés à bord des Citadis d’Alstom qui ont déjà parcourus 400 millions de kilomètres.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu