Avertir le modérateur

RDC: Le jeune Reagen Lumenga, enlevé, porté disparu...introuvable à l'ANR et la DEMIAP

RDC:Le jeune Reagen Lumenga, enlevé, porté disparu...introuvable à l'ANR et la DEMIAP 

Orphélin de père et mère, Reagen Lumenga RL a été enlevé à la sortie de son école INPP à Kinshasa en République démocratique du Congo depuis une semaine. Le jeune de 21 ans est porté disparu. Sa famille et la diaspora congolaise réclame sa réapparution. Une plainte contre la RDC est en préparation.
 
12360052-139086139791433-7282899219163604596-n
Où est Reagen Lumenga ? Telle est la question que se pose sa famille à Kinshasa  mais aussi la communauté congolaise de la diaspora à travers le monde.

 

Cela fait une semaine que le jeune Reagen Lumenga , âgé de 21 ans a été enlevé à la sortie de l'INPP où il apprend l'électricité. Avec son look de jeune "Sapeur", RL est facilement indentifiable.

Etre jeune commme Reagen Lumenga... circuler, marcher, étudier ou habiter la commune de Limete est consideré par le régime d'imposture et d'occupation qui sévit en toute impunité comme un crime, pour la simple raison que Limete est le fief de l'Udps.

Les sbires et barbouzes qui ont enlevé, le fils du défunt Etienne Lumenga, ignoraient sans doute que le petit avait de la famille en Occident. Depuis l'alerte de Réveil FM International, un véritable jeu de ping pong se joue entre l'ANR, la Gestapo du régime et la DEMIAP !

La famille Lumenga à Kinshasa reçoit des coups de fils "Anonymes et masqués" où les agents de l'ANR aiguillent vers la DEMIAP et vice-versa !  Le cas Reagen Lumenga devient une patate chaude que l'ANR et la DEMIAP se refilent.  

Détection militaire des activités anti-patrie (DEMIAP), a succédé au Service d'actions et de renseignements militaires (SARM) qui fut créé en 1986 avec l'objectif principal de réorganiser la collecte du renseignement militaire et de disposer d'une force déployable capable de briser toute menace extérieure comme intérieure ! Tortionnaire patenté, le Général Bolozi Gbudu , de triste mémoire, est l'incarnation du SARM sous la défunte deuxième République de Mobutu.

 La DEMIAP comme la Cour d'Ordre Militaire (COM) devraient s'occuper des militaires pas des civils. La République démocratique du Congo est devenue une jungle où des services par excès de zèle pour défendre un régime en décomposition avancée se mènent la gué-guerre avec pertes et fracas, au grand mépris  du respect des droits humains pour des citoyens. 

A l'heure où les autorités sont sanctionnées par les Etats-Unis et l'Union Européenne, la plainte de Moïse Katumbi contre la RDC au Conseil des droits de l'homme à Genève, l'interpellation d'Alexis Thambwe Mwamba, criminel du RCD-Goma, qui avait revendiqué il y a 20 ans, l'abattage d'un avion civil de CAL à Kindu avec 52 passagers...le criminel est Ministre de la justice...La Famille Lumenga n'est pas  du reste, une plainte contre la RDC pour enlevement, disparition et sequéstration arbitraire de Reagen Lumenga  est en préparation pour les instances internationales. 

L'Etat congolais ne protège pas ses citoyens. 

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu