Avertir le modérateur

RDC: Tony Cassius Bolamba, un aventurier incompétent à la tête de la Province de l'Equateur !

RDC: Tony Cassius Bolamba, un aventurier incompétent à la tête de la Province de l'Equateur !

A 44 ans, Tony Cassius Bolamba ayant eu la chance de vivre en France aurait pu booster la province de l'Equateur. A quelques rares exceptions sa silhouette a été aperçue à certaines marches à Paris comme à Bruxelles contre le régime de Kinshasa, Tony Cassius Bolamba en bonne taupe négociait en même temps en catimini son retour au pays. Comme en République démocratique du Congo, c'est Alias Joseph Kabila qui nomme des militaires, bourgmestres, chefs de quartier, et même des gouverneurs provinciaux. Avec le découpage le taupe a réussi à être élu :gouverneur de la province de l'Equateur, la seule province sur les 26 que la MP-PPRD-Parti-Etat n'a pas eu envie d'arracher.

On attendait beaucoup de Tony Cassius Bolamba dans la transformation de l'Equateur. Notre déception est au delà de nos espérances flouées.

La pose de 100 poteaux solaires pour éclairer certains coins de Mbandaka ne suffisent pas. Depuis qu'il a été élu, Tony Cassius Bolamba fait des aller-retour Kinshasa-Mbandaka, il n'a jamais pris la peine de visiter les 7 territoires qui constituent sa province. Les voyages à l'intérieur n'ont jamais intéressé le gouverneur de l'Equateur. L'éducation de la jeunesse devrait une priorité afin de permettre à la province de décoller. Les écoles sont dans un état piteux, Tony Cassius Bolamba qui avait promis en grande pompe de diviser son salaire en deux pour suppléer à la prime des enseignants, cette fameuse promesse est une parole en l'air.

Arrogance et mégalomanie sont les deux mamelles qui vont perdre le fameux gouverneur de l'Equateur ! Son inexpérience étincelante et clignotante, son manque de considération et respect pour ses collaborateurs, le fait que Tonny Cassius Bolamba gère la province de l'Equateur comme s'il gérait sa boutique, son ligablo, selon les humeurs et appartenance tribale-l'Equateur va de mal en pire ! Et pourtant l'Equateur a des atouts qu'il doit mettre en exergue: le tourisme, son agriculture et pèche.

Il ya quelques jours, Tony Cassius Bolamba faisait une conférence de presse à Kinshasa et parlait de démanteler le réseau du détournement de l'argent des infirmiers fictifs dans sa province. Cela a fait rigolé plus d'un observateur qui connaissent le dossier: s'il est vrai que l'affaire des reliquats est une réalité dans la province de l'Equateur, puis que les infirmiers ne touchent pas ce qui leur est dû, leur prime est sous-evaluée et aussi parce plusieurs sont oubliés par le service du budget à Kinshasa. Cependant, le gouverneur Tonny Casius Bolamba qui prétend aujourd'hui démanteler le réseau de détournement a été servi par cet argent là depuis son arrivée à la tête de la province Il recevait, d'après le comptable de la santé, 20 millions de fc soit 20 000$/mois !

Il ne suffit d'implanter des poteaux à Mbandaka. Par son orgueil et son refus de payer des factures de la SNEL, Mbandaka est dans le noir ! Et par ricochet, la Régideso ne sait plus desservir les Mbandakais de l'eau potable. Quant à la Bralima qui faisait un peu de sous à la province a été contrainte de se transformer en dépôt !

 

On ne gagne jamais seul, on gagne en équipe et avec son équipe ! C'est ce que Tony Cassius Bolamba n'a pas compris. Encore un exemple de ceux que les Congolais détestent dans la diaspourrie !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu