Avertir le modérateur

  • Winterthour: Voyage de presse pour les journalistes étrangers organisé par Suisse tourisme !

    Winterthour: Voyage de presse pour les journalistes étrangers organisé par Suisse tourisme !

    Avec 23% de sa population étrangère Winterthour est exceptionnel en Suisse. Grâce à une organisation minutieusement préparée et réglée comme une montre suisse par Suisse tourisme, deux groupes de journalistes francophones et anglophones ont visité du 25 au 27 octobre dernier la ville de Winterthour. Populairement appelé Winti, en latin Vitudurum et en français Winterthour, est une municipalité située à environ 25 km à l'est de Zurich dans le canton de Zurich en Suisse. Avec près de 105.000 habitants, la ville de Winterthur, la sixième plus grande ville du pays et le deuxième plus grand dans le canton. L'ancienne ville industrielle est aujourd'hui connu comme un centre de services, l'éducation, la culture et les loisirs avec 16 musées.

    Avec passion Anna Witschi parle de sa ville aux journalistes étrangers. Photos Réveil FM international

    Anna Witschi, guide pour les journalistes francophones. Photos Réveil FM International

    Winterthour mesure 68,07 km22. Selon l'Office fédéral de la statistique, Winterthour possède 101 203 habitants fin 2010. Sa densité de population atteint 1 486,7 hab./km². Selon l'histoire, une colonie helvético-romaine s’est établie dans ce qui était alors Vitudurum, sur les bords de l'Eulach, au ier siècle av. J.-C. Une pierre du mur d'enceinte, portant une inscription latine et datant de 294, rappelle les origines du lieu. Vers 1170, le comte Hartmann III de Kybourg établit un marché au carrefour des routes de Bâle à Saint-Gall et de Zurich à Schaffhouse. Il en est fait mention pour la première fois dans un document de 1180. Jusqu’en 1204, la ville appartient aux comtes de Kybourg. Au xixe siècle, grâce à ses entreprises de textiles, la ville est entrée dans l'ère industrielle et a connu un essor spectaculaire. Ses locomotives, fabriquées par Sulzer, sont connues dans le monde entier.

    En 1921, les cinq faubourgs (Oberwinterthour, Seen, Töss, Veltheim et Wülflingen) sont rattachés à la ville, qui compte alors 50 000 habitants.

    Des journalistes francophones écoutant attentivement les explications d'Anna Witschi, la guide.

    La ville est dirigée par une majorité de gauche depuis 2002, d'abord composée de trois socialistes et un évangélique (2002) (la droite étant représentée par deux radicaux et un démocrate-chrétien), puis (2006) de trois socialistes, un vert et un évangélique (un radical et un démocrate-chrétien à droite).

    L'hôtel de ville. Sixième ville de Suisse en population après Zurich, Genève, Bâle, Berne et Lausanne, Winterthour est un centre de l'industrie suisse des machines et abrite des sociétés d'importance internationale. Winterthur, compagnie d’assurances Sulzer, industrie des machines Rieter, machines textiles et équipements automobiles Kistler, fabricant de capteurs Winterthur Technology, fabricant d’abrasifs Le groupe de confection PKZ y a été fondé en 1881 par Paul Kehl. Stadler, constructeur de matériel roulant ferroviaire

    La curiosité des journalistes n'empêche pas d'être attentif à ce que la guide dit de sa ville. Photos Réveil FM International

    La ville de Winterthour, située dans la grande région zurichoise, possède une offre culturelle très variée, la nouvelle exploitation d'anciennes installations industrielles et un centre de hautes écoles spécialisées constituent les atouts de la ville. Grâce à une dimension agréable, à de nombreux espaces verts, à un important réseau de pistes cyclables et à la proximité de diverses aires de détente, Winterthour offre une qualité de vie de haut niveau.

    Winterthour est des mieux reliée au réseau ferroviaire national et régional (S-Bahn) ainsi qu'à l'aéroport de Kloten. Qui vient en voiture a le choix entre quatre sorties d'autoroute qui lui permettent d'arriver à destination sans détour.

    Anna Witschi et Freddy Mulongo. Photos Réveil FM International

     

    C'est toujours important de vadrouiller à travers la vieille ville et les parcs pour découvrir le patrimoine de Winterthour.
  • Winterthur, éloge des femmes nues...en bronze !

    Winterthur, éloge des femmes nues...en bronze !

    La ville de WInterthour est, selon ses habitants, loin de pouvoir être considérée comme une banlieue de Zurich. En matière de culture et de loisirs, elle tient la dragée haute à sa grand voisine. De plus, quelque 40 % du sol communal est complètement boisé avec parcs, vignes, jardins familiaux, prairies et pâturages, ce qui rend la vie très agréable et l'air moins pollué. Il est permis de marcher sur les pelouses! Winterthour est une ville florissante - au sens propre comme au sens figuré. Tout autour de la vieille ville, on trouve en effet une ceinture de jardins magnifiques. Grâce à ces parcs aménagés avec art abritant des arbres imposants et des demeures fastueuses, Winterthour a la réputation d'être une ville verte, une ville de jardins.

    Cette partie des collections rassemblées par Oskar Reinhart, natif de Winterthur, qui légua en 1965 à la municipalité ses trésors, présente un ensemble d’œuvres d'artistes suissses, allemands et autrichiens des 18e, 19e et 20e s. Les excellents dessins de Wasmann, les portraits d'enfants d'Anker, les études d'animaux d'Agasse et les nombreuses toiles de Hodler retiennent particulièrement l'attention.

    Un bruit de couloir court que c'est à Wintertour et environs qu'on trouve les plus belles femmes suisses. Ce qui est sûre est que la ville de Winterthour fait un éloge des femmes nues dans ses parcs et jardins publics.

    Femmes nues en bronze à Winterthour. Photos Réveil FM International.

     

    Tout autour de la vieille ville s'étire une ceinture de villas représentatives entourées elles-mêmes de merveilleux jardins. Autrefois, la classe supérieure Winterthuroise venait déambuler ici et aujourd'hui, beaucoup de ces bijoux sont devenus accessibles au public.
  • Francophonie: Une femme après Abdou Diouf ? La Canadienne Michaëlle Jean en pôle position !

    Francophonie: Une femme après Abdou Diouf ? La Canadienne Michaëlle Jean en pôle position !

    Michaëlle Jean, la Canadienne est en pôle position pour remplacer Abdou Diouf

    Qui succédera à Abdou Diouf au secrétariat général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) ? Abdou Diouf, ancien président de la République du Sénégal, a été élu Secrétaire général de la Francophonie au Sommet de Beyrouth en 2002. Entré en fonction en 2003, Il a été réélu une première fois en 2006, par les chefs d’État et de gouvernement réunis lors du Sommet de Bucarest, puis une seconde fois, en 2010, au Sommet de Montreux. Avec trois mandats, Abdou Diouf sera resté douze ans à la tête de la Francophone. Avec un résultat très mitigé, la Francophonie s'est-il mieux porté dans le monde avec Abdou Diouf à sa tête ? Pas sûre de répondre par l'affirmatif. Abdou Diouf clé de voûte du système institutionnel devrait favoriser la Francophonie de peuples. Il a ignoré allègrement or ce sont les peuples francophonies qui doivent s'approprier de la Francophonie afin de la rendre plus grande, plus ouverte pour mieux se mobiliser en faveur de la diversité culturelle et linguistique, dans un monde où l'anglais devient dominant.

    Octobre 2012, pour le XIVème Sommet de la Francophonie tenu à Kinshasa en République démocratique du Congo, pays dont le hold-up électoral opéré par Joseph Kabila et son équipe était connu de tous, en bouchant ses oreilles aux critiques et interpellations qui demandaient à l'OIF de faire de la reculade mais surtout en fermant ses yeux face à la dictature qui sévit au Congo, aux viols de femmes congolaises utilisés comme arme de guerre, en légitimant Joseph Kabila et sa bande, Abdou Diouf a terni lui-même l'image du sage qui lui collait un peu trop vite à la peau, en foulant aux pieds les valeurs fondamentales de la Francophonie : la bonne gouvernance, la démocratie, le respect des droits humains...La charte de la Francophonie a été bafouée par Abdou Diouf lui-même, un grand mépris de millions de Francophones qui lient la Francophonie aux valeurs démocratiques.

    Michaëlle Jean et Yamina Benguigui à l'ambassade de France à Ottawa

    Michaëlle Jean, l'ex-gouverneure générale du canada, n'a pas encore fait acte de candidature officielle. Mais sa volonté de succéder à Abdou Diouf à la tête de l'OIF ne fait plus guère de doute. En prévision du sommet de Dakar, en novembre 2014, le Canada lance sa championne : Michaëlle Jean. Femme, noire et descendante d'esclaves haïtiens, l'ex-gouverneure générale ne manque pas d'atouts pour séduire les chefs d'État francophones appelés à voter l'an prochain.

    Lors de la visite officielle du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, au Canada et 17ème rencontre alternée des premiers ministres français et québécois du 13 au 16 mars 2013, à l'ambassade de France à Ottawa, Jean-Marc Ayrault s'était entretenu avec Michaëlle Jean durant une vingtaine de minutes.

    Après Boutros Boutros-Ghali, qui a inauguré le poste de Secrétaire général de la Francophonie de 1997-2002, Abdou Diouf avec ses douze ans à la tête de l'OIF de 2002-2014, une femme à la tête de l'OIF est une vraie alternative.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu