Avertir le modérateur

Freddy Mulongo Réveil FM International

  • RDC: Nommé Premier ministre, Samy Badibanga entre le marteau-alias Joseph Kabila et l'enclume-le peuple congolais !

    RDC: Nommé Premier ministre, Samy Badibanga entre le marteau-alias Joseph Kabila et l'enclume-le peuple congolais !

    La faiblesse de tout régime dictatorial et sanguinaire est de savoir débaucher pour se maintenir voire survivre. Mais le peuple a toujours un allié qui souvent lui donne raison: le temps! Alias Joseph Kabila, l'imposteur, qui règne en toute impunité en République démocratique du Congo, croit prolonger le temps de sa dictature et son régime d'imposture fin deuxième mandat en nommant Samy Badibanga, transfuge de l'UDPS, qui a participé au fameux dialogue d'Edem Kodjo du camp militaire Tshatshi. Samy Badibanga se dit de l'opposition mais que va-t-il faire en une quarantaine de jours de fin second mandat usurpé et décrié d'alias Joseph Kabila par les congolais ? Samy Badibanga est entre le marteau-alias Joseph Kabila veut sauver sa tête, continuer à régner envers et contre tous et l'enclume-le peuple congolais qui veut le respect de la Constitution, qui fixe deux mandats présidentiels et qui a vent debout, prêt à en découvre avec un Mobutu Bis qui trône abusivement depuis 16 ans !

    Pourquoi la mission de Samy Badibang est impossible ?

    1. On est Premier ministre (PM) de la République, pour la République et tous les citoyens. Depuis la nomination de Samy Badibanga, une frange de ses Frères du Kasaï sont montés au créneau pour le féliciter. Nous n'en citons que deux pour ne pas alourdir notre article. Ngoyi Kasanji, apparatchik joséphiste, gouverneur du Kasaï-Oriental de février 2007 à juillet 2015, toujours gouverneur au Kasaï-Oriental après le découpage des nouvelles provinces, a tweeté "Le peuple kasaïen exprime sa reconnaissance au Président de la République pour l'élévation de l'un de ses fils Samy Badibanga à la primature". Catherine Nzuzi Wa Mbombo, la dinosaure Mobutiste, l'ancienne animatrice du MPR-Parti Etat et danseuse de ventre du dictateur Mobutu tweet: " Félicitation au Président de la République qui a tenu compte de la géopolitique en nommant un fils du centre (Kasaï) !". S'il lui arrive de céder aux sirènes des tribalo-ethno-claniques, Samy Badibanga sera dans le piège car les autres congolais risquent de ne pas se reconnaître de lui. S'il est PM des Kasaïens, pas de raison que les congolais d'autres contrées ne lui fassent confiance. Première piège !

    2. On dit que Samy Badibanga est une marionnette. Qui est derrière Samy Badibanga? Qui tire les ficelles ? Depuis qu'il a été nommé PM en lieu et place de Vital Kamerhé qui voulait tant ce poste, SB doit savoir que les couteaux sont aiguisés. Son problème viendra du parlement. Les députés et sénateurs godillots, applaudisseurs, ventripotents et illégitimes ne vont pas lui faciliter la tâche car leur souci premier est de continuer à siéger même sans mandat. Ce parlement des fourbes et roublards voudra-t-il que Samy Badibanga réussisse ? Pas du tout, car tout réforme doit passer au Parlement illégitime ! Elus pour 5 ans, ces parlementaires corrompus siègent depuis 10 ans. Samy Badibanga qui est récusé par l'UDPS, le parti d'Etienne Tshisekedi, qui est désavoué par la diaspora congolaise car il a accepté d'être le PM d'un imposteur et qui n'a aucune majorité au parlement, comment va-t-il gouverner ? Et les mammouths Joséphistes et dinosaures Mobutistes artisans du régime d'imposture l'ont à l'oeil ! Second piège.

    3. Ils sont nombreux des politicailleurs qui ont trahi, qui ont rejoint la mangeoire d'Alias Joseph Kabila. Étonnant que les mêmes traites s'en prennent à Samy Badibanga, le traitant de Brutus. Le Potentiel écrit que "C’est pour la deuxième fois que Samy Badibanga, député national, président du groupe parlementaire UDPS et Alliés, trahit Etienne Tshisekedi. Elu en 2011 sur la liste de l’UDPS, Samy Badibanga s’était désolidarisé de son parti qui avait pourtant lancé un mot d’ordre à tous ses élus de ne pas siéger à l’Assemblée nationale. Rebelle par rapport à la ligne de son parti, Badibanga et une quarantaine d’autres députés nationaux, estampillés UDPS, continuent à siéger au Palais du peuple. Ce qui leur a valu l’exclusion du parti". Lorsqu'on sait que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) lors de la transition de 2002-2007 a privé 65 millions des congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution de la transition qui devait opposer Jean-Pierre Bemba à Alias Joseph Kabila. Corrompu jusqu'à la moelle épinière, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a favorisé le hold-up électoral de 2006. Mieux, après avoir bâilloné les journalistes, muselé des médias, brimer les opposants, celui qui traite Samy Badibanga de Brutus à l'égard d'Etienne Tshisekedi, a été nommé "Rapporteur au Sénat" pour le compte d'alias Joseph Kabila en récompense de la prédation de la liberté de la presse au Congo. Le troisième piège est simple, ceux qui ont trahi le peuple congolais avant Samy Badibanga veulent se blanchir en s'en prenant à lui.

    Lire la suite

  • RDC: Vital Kamerhé Rwakanyasigize, enfarineur et caméléon politique qui a toujours choisi Alias Joseph Kabila !

    RDC: Vital Kamerhé Rwakanyasigize, enfarineur et caméléon politique qui a toujours choisi Alias Joseph Kabila !

    Enfarineur, fourbe, roublard Vital Kamerhé Rwakanyasigize apparaît comme l'incarnation de la traîtrise en République démocratique du Congo. Qu'est-ce qu'on se fait avoir avec Vital Kamerhé Rwakanyasigize ! L'homme qui a choisi Alias "Joseph Kabila" est dangereux. Il a réussi par coup de baguette magique à faire croire qu'il était devenu opposant au régime d'imposture et d'usurpation d'alias Joseph Kabila auquel il a grandement contribué à asseoir !

    Mieux il a infiltré l'opposition congolaise pour mieux l'atomiser. Sournois, monstre satanique et traite devant l’Éternel, Vital Kamerhe Rwakanyasigize a déjà trahi le peuple congolais avec son fameux livre "Pourquoi j'ai choisi Kabila", Vital Kamerhe Rwakanyasigize vient de trahir l'opposition congolaise en s'octroyant le titre de co-modérateur du pseudo-dialogue de Kodjo. Contre la nommination au poste de Premier ministre, VK donne à Alias Joseph Kabila 5 ans de Transition foulant aux pieds la "CONSTITUTION" !

    Tous les vrais opposants, du régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila, sont bastonnés, arrêtés, emprisonnés...sauf l'infiltré: Vital Kamerhé Rwakanyasigize !

    Il faut un ouvrage de plusieurs tomes pour relater la traîtrise de l'ordure qu'est Vital Kamerhé Rwakanyasigize, pourriture nauséabonde.

    1. Lors de l'élection Louis Michel de 2006, c'est Vital Kamerhé Rwakanyasigize qui a corrompu Modeste Mutinga Mutuishayi alors Président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) pour que le débat démocratique inscrit dans la Constitution de Transition ne puisse pas avoir lieu entre Jean-Pierre Bemba et Alias Joseph Kabila. Contre espèces sonnantes et trébuchantes, et le poste de Rapporteur au Sénat, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi priva aux congolais le débat tant attendu. Vital Kamerhé Rwakanyasigize a évité à Hippolyte Kanambe Kazembere alias Joseph Kabila une déculotté. Aphone, minable, paresseux et nullard incapable de tout, Alias Joseph Kabila a été sauvé de justesse, le débat étant annulé. Vital Kamerhé Rwakanyasigize en est pour quelque chose.

    2. Après avoir tripatouillé la Constitution et rendu l'élection présidentielle à un tour en 2011, encore lui Vital Kamerhé Rwakanyasigize joua le trouble fête. Etienne Tshisekedi gagna la présidentielle haut la main. Le hold-up électoral fu t patente. Alias fut proclamé élu. Sans rejouissance de la population congolaise, l'imposteur fut intrônisé au Camp Tshatshi loin de la population, le même camp tshatshi qui a abrité le fameux pseudo-dialogue de Kodjo. Vital Kamerhé Rwakanyasigize s'est toujours réjoui d'être troisième à la présidentielle de 2011. Et pourtant s'il n'était pas candidat, alias Joseph Kabila n'aurait pas fraudé.

    3. Nous hallucinons de voir Vital Kamerhé Rwakanyasigize étalé sa fourberie, sa roublardise au grand jour pour sauver le régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila. Le pseudo-dialogue du corrompu togolais Edem Kodjo n'est que mascarade et illégitimité. Des individus se sont cooptés, sans mandat et décident contre la Constitution que le petit bonhomme, sans instruction, ignare, tyran et dictateur doit demeurer au pouvoir malgré ses 16 ans d'incapacitaire, tueries, barbaries, crimes, vols, pillages...

    Lire la suite

  • RDC: Ex-syndicaliste, devenu politicard Steve Mbikayi a-t-il mandat de parler au nom des Kasaïens ?

    RDC: Ex-syndicaliste, devenu politicard Steve Mbikayi a-t-il mandat de parler au nom des Kasaïens ?

    Distraction sur distraction ! Alors que les congolais du monde entier sont en deuil pour des compatriotes de Beni massacrés après la visite d'Alias Joseph Kabila, l'Imposteur qui porte deux montres pour mieux se souvenir de ses crimes au Congo et que toute l'attention de congolais est tournée à Beni dans l'Est de la République démocratique du Congo où une soixantaine de congolais sont perdu la vie, "Assassinés" et ont refusé les funérailles du régime d'imposture, voilà que l'ex-syndicaliste de Kingakati, devenu politicard Joséphiste, Steve Mbikayi sort du bois pour porter plainte contre Baba Kyungu wa Kumwanza, le président de l'Assemblée provinciale du Katanga. Steve Mbikayi veut détourner l'attention de 70 millions de congolais sur Beni, que les projecteurs soient braqués sur lui avec sa fameuse plainte contre Baba Kyungu. L'ex-syndicaliste doit avoir un ego démesuré. A-t-il reçu mandat de toute la communauté Kasaïenne pour porter plainte contre Baba Kyungu wa Ku Mwanza ? Cette plainte est-elle urgente aujourd'hui à l'ère de l'imposture dictatoriale d'Alias Joseph Kabila ? Comment un syndicaliste qui n'a jamais défendu qui que ce soit peut s'autoriser à défendre toute une communauté dont la majorité ignore son existence ?

    En 16 ans d'imposture d'Alias Joseph Kabila et son régime mafieux, criminel, dictatorial, tortionnaire pas un jour, nous avons appris que le syndicaliste Steve Mbikayi a battu pavé à Kinshasa pour réclamer l'amélioration des salaires de fonctionnaires congolais. Chosifié le congolais vit avec 1 dollar par jour, les fonctionnaires sont impayés. Steve Mbikayi est de la race des prédateurs ! Syndicaliste, il a des écoles privées dont il est patron. Ses enfants sont en Grande Bretagne. Steve Mbikayi se promène avec des policiers qui assurent sa protection. Devenu politicard, Steve Mbikayi bouffe à la table d'Alias Joseph Kabila à Kingakati. Il y a des incohérences dans les actions de l'individu Steve Mbikayi: Un syndicaliste est proche de la population, il porte leur desiderata. Il connait leurs difficultés et attentes. Les prix du pain, du loyer, transport de ses syndiqués sont les BABA. Steve Mbikayi lui est un syndicaliste bourgeois qui roule carrosse et mange à la table de l'imposteur. Le comble est que Steve Mbikayi se dit président du Parti Travailliste dans un pays comme la RDC où 95 % de la population est chômeur. Le chômage des masses touche les jeunes universitaires.

    Il y a quelques mois, Steve Mbikayi a brandit à l'Assemblée nationale le dossier sur l'homosexualité de son frère de tribu "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi. Depuis le lobby des homosexuels notamment ceux de l'Afrique du sud, on reconnu "Momo" et se déclare prêt à défendre l'un des leurs, le dossier "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi et l'homosexualité est tombé à l'eau. Steve Mbikayi a -t-il eu peur du lobby homosexuel qui soutient Modeste Mutinga ?

    N'en déplaise au fameux syndicaliste, pour les diplomates amis de la République démocratique du Congo, La poignée de main le 6 juin dernier à Genval en Belgique, entre Etienne Tshisekedi et Kyungu wa Ku Mwanza, deux monstres de la politique congolaise, deux membres du courageux club des "13 parlementaires" qui avait fait vaciller la dictature de Mobutu dans les années 80...Après 26 ans de fâcheries, la poignée de main historique de Tshisekedi et Kyungu, est une grande victoire sur le chemin victoire face à la dictature d'alias Joseph Kabila ! On constate que le syndicaliste Steve Mbikayi est de ceux qui sont jaloux de cette réconciliation par le haut, entre deux acteurs politiques qui se respectent. Réconciliation sans Tralala ni facilitateur ou complicateur. Cette réconciliation apaise les deux communautés, luba du Kasaï et BalubaKat, qui ont un ancêtre commun : Ilunga Bindji.

    Que Steve Mbikayi se mette bien ça dans sa caboche: Si Etienne Tshisekedi est le grand leader des Kasaiïens. Le Grand Katanga a deux grands leaders incontestés: Moïse Katumbi qui s'est déclaré candidat à l'élection de 2016 et Baba Kyungu wa Kumwanza, président de l'Assemblée provinciale. Ils sont unis, solidaires et s'entendent à merveille. Le Grand Katanga est derrière eux. Et dans le Katanga qui a beaucoup des Kasaïens-Katangais qui ne se reconnaissent pas dans la démarche manipulée personnelle de Steve Mbikayi. Touché à un seul cheveu de l'un des deux, c'est chercher des représailles que personne ne connait l'issue. Les tueries de Kasaïens au Katanga datent des années 1993-1994, elles sont regrettables. Aucun Kasaïen n'avait trouvé bon de porter plainte contre Baba Kyungu wa Kumwanza, c'est seulement maintenant qu'Etienne Tshisekedi s'est réconcilié avec Kyungu que Steve Mbikayi porte plainte. Espèce de manipulé, on peut être bourricot mais il ne faut étaler ses insuffisances.

    Tout le monde sait qu'Alias Joseph Kabila, l'imposteur qui règne par défi et qui ne veut des élections en RDC a promis à Steve Mbikayi, le poste de ministre dans le gouvernement de transition puisqu'il n'y aura pas d'élections. Steve Mbikayi a besoin de la lumière des projecteurs, il doit en faire trop pour mériter le strapontin promis par l'incapacitaire de Kingakati.

     

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu